VALDÉS, Amadito Jr. (La Havane 1946)...;;;;;;;;;..
En Español .....................
..

Amadito est né à La Havane en 1946. Il est le fils de Amadito VALDES, saxophoniste et pionnier du Jazz à Cuba.
Amadito étudie avec son père puis, à partir de 1961, prend ses premiers cours de batterie avec Walfredo de los REYES. Lorsque celui-ci quitte Cuba, Amadito entre au Conservatoire García Caturla.

En 1962, avec quelques amis, Fabián GARCÍA, contrebasse; Paquito d'RIVERA, saxophone; Sergio VITIER, guitare ; Carlitos GODINEZ, congas ; Rembert EGÜES, piano; ils organisent un groupe "Los CHICOS del JAZZ" … Ils jouent au Capri, à la Gruta , au théâtre Alfa y Omega, à l'Olokkú et à la Zorra y el Cuervo…
Le groupe vit quelques mois puis Amadito rejoint un combo d'étudiants, le "Combo UNIVERSITARIO". Avec cette formation il voyage en France en 1963 pour jouer à la Fête de l'Humanité et à Rouen au Festival de l'UNEF, puis en Bulgarie et à Prague.


Cette période est riche sur le plan du jazz. Amadito participe aussi aux descargas du samedi qui se déroulent dans les locaux de l'Institut Cubain des Arts et de l'Industrie Cinématographiques (ICAIC). VALDÉS participe à d'autres descargas au Ministère de la Construction et chez des particuliers, notamment dans la maison du vétérinaire Caiñas.
Deux ans plus tard il commence à jouer avec Tata GÜINES pour qui il prend les timbales dans le programmes télévisé Noche Cubana . En 1965 et 1966 c'est avec le groupe de Felo BERGAZA puis le combo de Samuel TELLEZ que VALDÉS joue. Avec ce dernier il fait les beaux jours de l'Hôtel Oasis de Varadero. Finalement Amadito rejoint cette année 1966 l'orchestre de Eddy GAYTÁN.

 


Amadito Valdés, batterie, et l'orchestre de Eddy Gaytán. 1966.
Fabián García Caturla contrebasse, "Repollo" Sánchez, saxo alto et Narciso Espinosa, saxo tenor.

Photographie Collection Fabián García. L.H.


 

En 1967 il retourne au Jazz dans le groupe "TRES más UNO" aux côtés de Freddy GONZÁLEZ, piano ; Roberto VALDÉS, basse; Sinesio RODRÍGUEZ, saxophone et du batteur Joe IGLESIAS qui lui laisse la place pour prendre un deuxième saxophone. Le groupe joue au Patio du Havana Libre. Parallèlement avec la même formation et au même endroit il accompagne le "CUARTETO Las d'AIDA".

Amadito et le groupe "3 más 1".; Archives A. Valdés. La Havane.


La même année avec Fabián GARCÍA ils organisent parallèlement un nouvel orchestre de jeunes pour jouer du Jazz. Ils l'appellent "ORQUESTA JUVENIL de MÚSICA MODERNA" qui servira de modèle à la "ORQUESTA CUBANA de MÚSICA MODERNA" .
Le groupe joue des arrangements de "Pucho" ESCALANTE, Juan Pablo TORRES, "Peruchín" . Il réalise un unique concert à la porte d'une boutique en pleine rue de la capitale. Sur Radio Progreso la "OJMM" accompagne la chanteuse Nancy ÁLVAREZ.
La mise en place de l'orquestre de la "OCMM " et le passage d'une bonne partie des jeunes en son sein en termine rapidement avec la "OJMM".
En 1968 Amadito VALDES commence à jouer comme batteur pour l'un des orchestres de la radio et de la télé puis dans celui de Radio Progreso. Ces activités ne l'empêchent nullement de jouer dans d'autres formations et de se produire avec. Cette même année il travaille justement avec Bobby CARCASSÉS au Pavillon Cuba de la Rampa et au Teatro Roldán. Dans ce même lieu l'année suivante il participe à un Festival de Jazz avec le quinteto de Leonardo ACOSTA, saxophone; Raúl ONDINA, piano ; Eduardo RAMOS, basse et CHANGUITO.
Il réalise quelques jingles commerciaux avec "Chucho" VALDÉS, Fabián et Paquito.

En 1969 Amadito est appelé pour accomplir le service militaire. Il entre alors dans la Banda del Cuerpo Ejercito Blindado. Licencié pour raison de santé il regagne, en 1971, la vie civile et le "Cuarteto Las d'AIDA" qui à cette époque possède son propre orchestre pour l'accompagner. Amadito y joue de la batterie puis des timbales.
Avec "Las d'AIDA", Amadito participe aux shows de tous les grands cabarets, Tropicana, Cabaret Parisién de l'Hôtel Nacional, Copa Room de l'Hôtel Riviera, Salon Caribe du Habana Libre…, aux plus grands programmes musicaux de la radio et de la télévision cubaine. Les tournées du groupe sont nombreuses, tournées nationales et internationales, la Caraïbe, Panamá, Mexique, Espagne, Finlande où il a l'occasion d'être invité à jouer avec l'orchestre "Umo" dirigé exceptionnellement par "Chico" O'FARRILL.… Amadito VALDÉS enregistre deux disques avec "Las d'AIDA".
La collaboration avec le cuarteto dure jusqu'en 1999.


Avec Las d'Aida.
Photographie Archives A. Valdés. La Havane.

Amadito VALDES enregistre en 1978 avec Emiliano SALVADOR le disque "Nueva Visión" puis la série de disques "Estrellas del Areito" en 1979 avec les meilleurs musiciens cubains. En 1981 avec un groupe des Estrellas il voyage au Venezuela pour plusieurs concerts et un programme de télévision.


Amadito et las Estrellas de Areito.
Photographie Archives A. Valdés. La Havane.

Amadito partage ses activités avec "Las d'AIDA" avec des travaux personnels, collaborant ainsi à des spectacles ou concerts tel que Rosita Fornes Tridimensional en 1977 et 1978, un concert avec la "ORQUESTA SINFÓNICA NACIONAL DE CUBA" sous la baguette de Manuel Duchesne Cuzan en 1983, le spectacle Salsa Cubana au Gran Casino de Barcelona en 1984...
En 1991 il participe à un Festival de Jazz à Munich en Allemagne invité par "Irazú", et à Düsseldorf avec "Salsa Piquante". Amadito y figure comme drummer et timbalero. D'une manière générale il alterne batterie et timbales selon les besoins.
Amadito est un musicien très recherché et on le retrouve donc sur un grand nombre d'enregistrements notamment avec le groupe "Irazú", avec "Bebo" VALDÉS pour "Bebo Rides Again". Il enregistre aussi avec Juan Pablo TORRES, PERUCHÍN Jr, Teresa GARCÍA CATURLA, Celina GONZÁLEZ , les groupes "Chieftains", "Control Machete", "CUBISMO"... En 1994 il intègre le groupe de percussionistes de Meinl. En 2001 cette marque sort les timbales Amadito Valdés puis la firme américaine Regal Tip met sur le marché les baguettes Amadito Valdés pour timbales.

Amadito. Festival Bleu Caraïbes, Royan 1997.

Amadito commence à travailler avec Juan d'MARCOS pour le disque de Rubén GONZÁLEZ, "Introducing" puis participe aux tournées mondiales de "AFROCUBANS ALL STARS" jusqu'en 2001 ainsi qu'à celles de Rubén GONZÁLEZ jusqu'en 1999, de "Cachaito" LÓPEZ et du "BUENA VISTA SOCIAL CLUB" notamment à Amsterdam, New York et au Mexique. VALDÉS est aussi invité à travailler pour les disques produits dans le cadre de Buena Vista Social Club, ceux de Omara PORTUONDO, Ibrahim FERRER, "Cachaito"… et pour le second disque de "AFROCUBANS CUBAN ALL STARS"
En 1998 Amadito est une nouvelle fois invité à participer, à New York, à un enregistrement, celui de "Deep Rumba". Le disque est présenté au Blue Note de Tokyo, où naît entre Amadito et des producteurs japonais l'idée de faire un disque personnel. Celui-ci est enregistré à La Havane en 2000 et 2001 sous le titre "Bajando Gervasio".

.... <<<< "Bajando Gervasio"


;; Amadito Valdés. Solo de timbales "Chanchullo". Film "Buena Vista Social Club" ;;;;;;;;;;;


"Bajando Gervasio" compte sur la collaboration de nombreux musiciens -Orlando VALLE, Juan d'MARCOS, Roberto FONSECA ...- et lui vaudra une nomination aux Grammies 2003.
Il est également présenté au public au Japon en 2002 avec une formation réduite au sein de laquelle Idania VALDÉS , la fille de Amadito, assure des parties vocales..
En 2002 et 2003 Amadito VALDÉS se présente de nouveau avec le "BUENA VISTA SOCIAL CLUB" à México où, pour la dernière fois, "Compay Segundo" monte sur scène avant sa disparition.

 

Présentation de Bajando Gervasio au Japon. 2002. Photographie Collection Amadito Valdés.

L'année 2004 est pour Amadito VALDÉS une année de reconnaissance. Il reçoit plusieurs distinctions au cours d'hommages qui lui sont rendus et notamment lors de Percuba 2004. Il joue plusieurs fois durant l'année avec le groupe de Teresita GARCÍA et avec celui de Barbarito TORRES. Amadito développe également son projet d'enseignement ¡Suena el timbal Amadito!

Au cours de l''année suivante il poursuit ses colaborations avec Barbarito et Teresita à l'Hotel Nacional et en fin d'année participe à la tournée espagnole de Paquito d'RIVERA qui célèbre ses cinquante ans de vie artistique. A cette occasion il reforme avec Paquito , Carlos del PUERTO et plusieurs des membres originels du groupe "Los CHICOS del JAZZ". Pour clore 2005 et célébrer le nouvel an Amadito et plusieurs musiciens cubains jouent au Mexique pour une série de concerts sur la Riviera Maya.

Los Chicos del Jazz. Madrid 2005. Photographie Michèle Dalmace.

Amadito débute l'année 2006 sur la Riviera mexicaine avec "Las Estrellas del Buena Vista Social Club". Puis se présente au XXI° Festival International de Jazz de Berne avec de jeunes loups du jazz cubain dont Rolando LUNA, piano; Julito PADRÓN, trompette; Emilito del MONTE Jr., congas; Adel RODRÍGUEZ, bongó.
Il continue de travailler régulièrement avec Barbarito TORRES à l'Hôtel Nacional mais aussi au Cafe Taberna Amigos. Toujours à l'Hôtel Nacional il est également l'invité régulier de la "ORQUESTA SENSACIÓN". Il accompagne le chanteur coréen Cho Yeong Nam pour un concert au Teatro Roldán. Sous la plume de Orlando Matos sort au Mexique le livre Amadito Valdés: las Baguetas de Oro del Buena Vista Social Club. Amadito le présente à Merida.
VALDÉS fait partie des nombreux musiciens -Sting, "U2", Omara, Ibrahim, Barbarito, "Cachaito","El Guajiro", Idania...- qui participent au projet de disque "Rhythms del Mundo" dont l'objectif est de rassembler des fonds pour lutter contre les changements climatiques.

L'année suivante il rejoint en Allemagne un autre projet solidaire Live Earth 7-7-7 aux côtés de prestigieux artistes de la musique Pop et du Rock. Cette même année Amadito VALDÉS se présente à Seoul à la Lig Art Hall avec le groupe "SON de CUBA" . Fernando Trueba le convie à enregistrer la bande son de son film Chico y Rita. En fin d' année il se présente chaque semaine comme invité de la charanga "HABANA ALL STARS" à l'Hôtel Nacional.

L'année 2008 est placée pour Amadito VALDÉS sous le signe de la grande tournée "Los 4 Fabulosos" avec le "BUENA VISTA SOCIAL CLUB". Il parcourt l'Europe.
En fin d'année il participe au tournage à La Havane d'un documentaire italien, Oro de Cuba.

 

Amadito, timbales. Rome 2008. Photographie Federico Armeni.

L'activité de Amadito en 2009 est centrée autour d'une tournée au Brésil avec une émanation du "BVSC". En fin d'année lors du festival de cinéma AXN Film Festival à Mazatlán au Mexique est présenté le documentaire Amado Amadito du realisateur Julio Recinos sur la carrière de Amadito VALDÉS. Le documentaire est présenté à Cuba en 2010 lors du Festival de Cinéma Latino Americain. Dans le cadre du même festival est présenté le film d'animation Chico y Rita de Fernando Trueba dans lequel Amadito apparît avec Bebo VALDÉS , Jimmy Heath, Mike Mossman ... Cette année-là Amadito prend ses baguettes pour des enregistrements avec Sergio VITIER, Idania VALDÉS. Au milieu de l'année le Musée de la Civilisation de Quebec organise une exposition d'objets ayant appartenus à des musiciens s'étant distingués dans la musique afroaméricaine, Benny Goodman, Chuck Berry, Louis Amstrong, Elvis Presley, Ray Charles, Miles Davis, James Brown, Tito Puente... L'exposition présente les timbales de Amadito VALDÉS.

Durant les mois de mars et d’avril 2011, Amadito anime le Centro Asturiano à la tête de sa formation comprenant Jorge Luis PACHECO, piano ; l’incontournable Fabián à la contrebasse ;  Orestes VALIDO, saxophones ;  Robertico GARCÍA, trompette et flisicorne ; Susan SANTANA et Luis ¨Achy¨ LANG  pour les violons et parties vocales ; Otto SANTANA, congas ; Adel RODRÍGUEZ bongó. .

 

Amadito Valdés invitant Idania au Centro Asturiano.


Dès les premiers mois de 2012 les succès arrivent pour Amadito avec les prix obtenus par le film Chico y Rita de Fernando Trueba pour lequel il personnifie le personnage de Tito Puente. En mars il est également invité pour la 5° Edition du Festival Internacional del Cajón au Pérou. Il donne dans ce cadre une master-class de timbales. Amadito participe également au disque de Sergio VITIER "Cruce de Caminos". L'année suivante Amadito passe une bonne partie de l'année au Havana Café de l'Hotel Cohiba où sa formation joue chaque semaine. Amadito réunit autour ses timbales les voix et violons de Susan SANTANA et Pedro CABALLERO; Javier ZALBA, saxophone; Robertico GARCÍA, trompette; Otto SANTANA, tumbadora; Adel RODRÍGUEZ bongó; Alieny ABREU, voix; Orestes PONCE, piano et l'incontournable ami Fabián à la contrebasse. Le répertoire comprend entre-autres titres  " Celine´ Groove ", " El bodeguero ", " Amado Amadito ", " Chan Chan " ... Lorsque Idania se trouve à La Havane elle est invitée à chanter "Silencio" et " 20 años". Il est aussi régulièrement dans le même lieu pour le programme Chico y Rita avec les musiciens du film.

En 2014 Amadito installe son groupe pour plusieurs mois au Habana Café de l'hôtel Cohiba puis travaille à Varadero à la Marina Gaviota. Sa formation comprend Miguel Ángel de ARMAS Jr., piano; Roberto GARCÍA, trompette; Fabián à la contrebasse; Roxana IGLESIAS et Pedro CABALLERO, violons; Otto SANTANA, tumbadoras; Yuniet LOMBIDA, saxophones et flûtes; Adel RODRÍGUEZ, bongó; José Antonio " Pepín" RODRÍGUEZ, voix. Pratiquement tous les musiciens participent également à la ligne vocale. Deux nouveaux thèmes sont inclus au répertoire: "Vereda Tropical" et "Dile a Catalina".
Entre ces prestations Amadito VALDÉS se rend en juin à Santo Domingo pour y offrir un cours magistral lors de la journée des instruments Meinl. Il joue alors entouré d'artistes locaux Jarrengton de León, Esar Simó, contrebasse; Josean Jacobo, piano; Otoniel Nicolás, percussion et Roberto Lucas, flûte.


Au début de 2015 Amadito et ses partenaires renouent avec les prestations au Havana Café. Une rencontre fortuite à Santiago de Cuba en septembre avec Eliades OCHOA et Alejandro ALMENARES lui permet de descargar avec eux à la Casa de la Trova.

En mai 2016 le "BVSC" clôt l'Adios Tour qui doit marquer la fin de son existence comme groupe au teatro Karl Marx à La Havane par deux grands concerts pour lesquels Amadito est invité a participer. Il offre une belle interprétation de " Gandinga, Sandunga y Mondongo ". Amadito s'installe ensuite chaque semaine à l'hôtel Parque Central avec son groupe ou seule la voix leader à changé. C'est désormais celle de Juan Carlos ESTRADA et Idania reste l'artiste invitée pour chanter "Veinte años".

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* " Bajando Gervasio", L.H., 2001, Rescd 139.

* In " Emiliano Salvador. Visión", L.H. 1978, Egrem 0112.
* In " Estrellas del Areito"; L.H.1979, Egrem 0277.
* In " Descargando con Peruchin Jr. and The Cubans All Stars", L.H. 1995, Egrem 0212.
* In " Bebo Valdés. Bebo Rides Again ", Ludwigsburg 1994, Messidor. 15834-2
* In " Introducing. Rubén González. ", L.H. 1996 , World Circuit 049.
* In " Rubén González. Chanchullo ", L.H./Londres 1997/2000 , World Circuit 060.
* In " Buena Vista Social Club at Carnegie Hall", N.Y. 1998, World Circuit 080.
* In " Buena Vista Social Club presents Ibrahim Ferrer ", L.H. 1998 , World Circuit 055.
* In " Deep Rumba vol 1" New York 1998, American Clave JTAC1024.
* In " Afrocuban All Stars. Distinto. Diferente ", L.H. 1999, World Circuit 058.
* In " Buena Vista Social Club presents Omara Portuondo ", L.H. 1999, World Circuit 059.
* In " Cachaito ", L.H. 2000, World Circuit 061.
* In " Deep Rumba vol 2", Tokio 2000, American Clave EWAC1030.
* In "Cubismo" La Havane 2000, Aquarius CD-24-20
* In " Buena Vista Social Club presents Manuel "El Guajiro Mirabal", L.H. 2001, World Circuit .
* In " Ibrahim Ferrer. Buenos Hermanos ", L.H. 2002 , World Circuit 065.
* In " Omara Portuondo. Flor de Amor ", L.H. 2003, World Circuit .
* In " Fidel Morales. Salsa Son Timba", L.H.
2004, EMI.
* In " Rhythms del Mundo", L.H. 2005/2006. Universal 2710218 .
* In " Cuban Dreams A Reunion The New York Sessions". N.Y & L.H. Pimienta Records.
* In " Son elegante" L.H. 2011, Biscoito Fino, CDLT373225.
* In " Cruce de caminos con Sergio Vitier", L.H. 2011, Colibri CD 206
* In " Ni antes, ni despues", L.H. 2012, Colibri 243.
* In " Buena Vista Social Club. Lost and Found", L.H. World Circuit 090.

Site officiel de Amadito Valdés.
La "masterclass" de Amadito Valdés.

Page officielle ;;;


 
Cuba et le Jazz. Le Jazz dans l'île.
>>>>

....Biographies....

<<<<
Valdés, Alfredito.
 
 
Valdés, Amadito, Sr.
>>>>