del PUERTO, Carlos ( La Havane 1951)

En Español .. .

 

Carlos naît dans une modeste famille du barrio Cayo Hueso, un des quartiers les plus pauvres de La Havane.
Son père Carlos Manuel , « El Japonés », joue du tuba dans l'orchestre de la « Banda Militar de Artillería » et est également le contrebassiste de l'orchestre de Obdulio MORALES et du «QUINTANA MELODY BOYS». Le père de Carlos souhaiterait que son fils devienne médecin mais Carlos voudrait être artiste peintre. La Révolution en décide autrement.


En 1961 l'armée de Batista est dissoute, la Banda également et « El Japonés » est sans travail. Carlos doit chercher un emploi pour aider la famille. Il est un peu l'homme à tout faire de Teofilo le barbier du quartier. Le chômage est important à ce moment et la barberia devient le lieu de réunion des sans travail mais également de musiciens car Teofilo est aussi trovador amateur et chante dans son local.

 

"El Japonés" père de Carlos del Puerto. Photographie Collection C. del Puerto.


Carlos répète facilement ce que chante le barbier qui le met à l'épreuve et, convaincu des qualités du jeune Carlos, persuade ses parents de le présenter au concours du Conservatoire Amadeo Roldán. Carlos del PUERTO commence ainsi en 1963 des études musicales. Par élimination -piano, trompette, tuba- il opte provisoirement pour la contrebasse. Ce provisoire sera définitif. Il côtoie au Conservatoire Franck FERNÁNDEZ, Teresita JUNCO, Guido LÓPEZ GAVILÁN, Alfredo BRITO, Rembert EGÜES …


Carlos, contrebasse en répétition au Conservatoire Amadeo Roldán
.
Photographie Collection C. del Puerto.

Carlos, avec une conscience aiguë des nécessités du travail pour vivre et déjà l'idée claire d'exercer un métier qui, au delà de cette nécessité de gagner sa vie, serait également un plaisir quotidien, travaille avec sérieux et volonté, notamment auprès de son professeur Carlos VILLA .


Il continue pourtant de travailler le soir chez Teofilo mais retrouve ponctuellement ses amis pour écouter le combo de " Chucho" VALDÉS ou le groupe de Felipe DULZAIDES sur la victrola du Bar Conservatorio.
Le début des années soixante voit le départ de Cuba de plusieurs contrebassistes, « Cachao », « Bol » VIVAR  , deux des frères HERNÁNDEZ …et des places apparaissent pour les plus jeunes.
En 1965 Carlos commence à jouer avec le groupe « Los JUVENILES » , une formation d'excellent niveau dirigée par l'aîné des frères MORALITOS qui offre des spectacles développant l'excentricité musicale dans les cabarets, les centres nocturnes et que l'on peut entendre sur la chaîne de télévision. Il entre aussi dans d'autres petits groupes d'amateurs ou de camarades du conservatoire.

Cette année Carlos est amené à remplacer son père qui travaille au Cabaret Tropical, face à la célèbre brasserie. L'essai est plus que concluant et El hijo del Japonés abandonne le salon de coiffure. Il reste au Cabaret prés de six mois avant d'être engagé par Felipe DULZAIDES au sein de « Los ARMÓNICOS ». Avec cette formation Carlos travaille régulièrement au Club Elegante de l'Hôtel Riviera, au Read Coach de Varadero et pour un programme télévisé El Rincón Azul. C'est au sein du groupe de Felipe que Carlos del PUERTO s'initie au jazz et apprend plusieurs centaines de thèmes.

 

Carlos en 1966 pour une émission de télévision.
Photographie Collection C. del Puerto.

Les descargas hebdomadaires attirent de nombreux musiciens et c'est de cette manière que Carlos rencontre "Chucho" VALDÉS et Guillermo BARRETO qui rapidement font de lui leur contrebassiste remplaçant. Ces remplacements fréquents lui permettent d'élargir sa vision et de connaître davantage de musiciens. Alors qu'il travaille avec DULZAIDES pour le spectacle Un Mundo para amar au Teatro Músical de La Havane il fait la connaissance du directeur Tony TAÑO, de Paquito d'RIVERA, Carlos EMILIO, les partenaires de Chucho dans son combo. Ceci conduit Carlos del PUERTO à suppléer occasionnellement Kike HERNÁNDEZ le bassiste habituel de la formation.

 

Teatro Bellas Artes 1968.
Duo avec Chucho Valdés.
Photographie Collection C. del Puerto.

De nombreux jazzmen font appel à lui pour compléter leur formation ou pour enregistrer. C'est le cas de Leonardo ACOSTA, de Felo BERGAZA , de Doris de la TORRE … des groupes « Los BUCANEROS » , «Los D' ENRIQUE» «Los MODERNISTAS », « Los ZAFIROS »…
Il commence à cette époque à se préoccuper pour l'enseignement échangeant des idées avec Silvio VERGARA professeur et contrebassiste de l' Orchestre Symphonique National. Tous deux commencent à écrire une méthode d'apprentissage de la contrebasse.

A la fin de 1966 plusieurs musiciens quittent « Los ARMÓNICOS  » en compagnie de del PUERTO pour former « SONORAMA 6 », formation inspirée par  Leo BROUWER mais l'année suivante Carlos se présente à l'audition destinée à remplacer « Cachaito » au sein de la «ORQUESTA CUBANA de MÚSICA MODERNA ».
Il doit utiliser la basse électrique, instrument qu'il découvre à cette occasion mais ROMEU, SOMAVILLA et TAÑO sont satisfaits et Carlos est retenu. La première prestation avec son nouveau groupe a pour cadre le Festival de la Canción Popular de Varadero de 1967 où, avec l' Orchestre Symphonique National , la «OCMM » accompagne plus d'une trentaine de groupes et artistes étrangers. La formation a trois contrebassistes mais Carlos est le seul à utiliser la basse électrique.
Avec son nouveau groupe Carlos del PUERTO se produit dans de nombreux programmes télévisés, concerts et effectue deux tournées dans l'île.


Carlos avec la Orquesta de Música Moderna. 1968.
Photographie Collection C. del Puerto.

Carlos est un travailleur et parallèlement il poursuit ses études secondaires jusqu'à ce qu'on l'appelle pour accomplir ses obligations militaires. Il entre dans un premier temps dans la Banda de Música del Estado Mayor General de Cuba ce qui lui permet de rester au sein de la «OCMM » mais il est rapidement envoyé à Camagüey ce qui le coupe de toute sa vie musicale. C'est Fabián GARCIA CATURLA qui prend sa place dans l'orchestre. Il joue dans les villages avec sa Brigade Artistique pour les coupeurs de canne de la Zafra de los 10 miliones; parvient à faire venir des artistes professionnels et forme ainsi un petit groupe «Los POP's CHOCOLATE ». Il est souvent accompagné du chanteur Manuel LICEA.

De retour dans la capitale on l'autorise à poursuivre ses études musicales durant son service. Il dirige également la Banda de Música del Estado Mayor General de Cuba de laquelle il avait été le contrebassiste . En 1971 il termine le Conservatoire, retrouve la vie civile et sa place au sein de la «OCMM ». Parallèlement il joue dans d'autres petits groupes issus de l'orchestre et avec Juan Pablo TORRES fonde "Los CANEYES", joue avec Paquito, Emiliano SALVADOR dans un trio de Free Jazz.
A sa sortie du Service Obligatoire il renoue avec ses expériences pédagogiques et la méthode écrite avec VERGARA est éditée et sert de base à l'enseignement de l'instrument.

 

La musique continue durant le service militaire. 1969. Photographie Collection C. del Puerto.

Parallèlement il renforce ses liens d'amitiés avec "Chucho" VALDÉS et le percussionniste Oscar VALDÉS . Oscar a initié "Chucho"aux rites afro-cubains et pour rendre hommage aux dieux ils décident d'enregistrer quelque chose où figureraient instruments et rythmes afro-cubains. Logiquement ils font appel à Carlos pour ce projet. Ils enregistrent ainsi tous les trois « Jazz Bata » en 1972 avec les thèmes : «Irakere », « Neurosis», «Son N° 2»,« Laureen », « Palia ». Le trio commence à être apprécié internationalement et voyage. Tous trois jouent l'année suivante au Festival Orfeo de Oro en Bulgarie avec Omara PORTUONDO et au Festival de Sopot en Pologne. Le trio poursuit son chemin en jouant dans les lieux touristiques de Playas del Este. A cette période leurs discussions conduisent "Chucho" à réécrire la « Misa Negra », initialement une musique que "Chucho" avait composée pour un cartoon puis réadaptée, avant d'être jouée en Pologne. Les discussions se poursuivent chez Oscar à Marianao et peu à peu naissent de nouvelles idées.

<<<< "Irakeré"



Cette expérience débouche en 1973 sur la constitution autour des trois hommes et à l'initiative de "Chucho" d'une nouvelle formation "IRAKERE".
Carlos del PUERTO sera de toutes les aventures de la nouvelle formation qui va révolutionner le Jazz Afrocubain, remporter plusieurs grammies, parcourir le monde et enregistrer de nombreux disques.


Carlos del Puerto avec Irakere au Carnegie Hall. 1978.

En 1994 sort la dernière mouture de la méthode d'enseignement "El Verdadero Bajo Cubano", éditée aux Etats Unis par Sher Music et qui est utilisée dans des conservatoires du monde entier.

"Chucho" VALDÉS souhaitant rénover sa formation Carlos quitte l'orchestre en 1997, après vingt six ans de collaboration, au moment où "IRAKERE " enregistre le disque "Cantata a Babalú Ayé".

Carlos del PUERTO se voit offert la possibilité de former un autre groupe, le "HAVANA ENSEMBLE" avec notamment des musiciens qui quittent "IRAKERE" mais il répond à d'autres propositions de travail aux Etats Unis et en Europe
Il donne une série de workshops dans diverses Universités américaines pendant plusieurs mois.


Carlos remplace ensuite son fils Carlitos del PUERTO, contrebassiste de "CUBANISMO", pour une tournée aux Etats Unis. Il reste deux ans avec le groupe et enregistre "Reencarnación". Au cours d'une autre tournée il est invité à enregistrer une interview entrant dans le "Jazz Oral Program" du Smithsonian Institute of Washington.



Carlos sort de "CUBANISMO" en 2000 et commence à travailler avec le Bass Collective de New York dirigé à ce moment par John Patitucci, participant cette même année au Bass Day 2000 avec les prestigieux contrebassistes Percy Hearth, Marcus Miller, Gary Willis, Anthony Jackson, Billy Sheehan, Will Lee, Oteil Burbridge, Joe Osborn, John Patitucci ainsi que son fils Carlos del PUERTO Jr.


Bass Day 2000 Affiche et prestation avec Carlitos del Puerto.

Carlos continue ses workshops, masterclasses notamment au Berklee College of Music et ses conférences.


Carlos dirigeant une master class au Stanford Jazz Workshop
. Photographie Collection C. del Puerto.


Il voyage fréquemment en Finlande où travaille sa femme également contrebassiste. Là il lui est proposé de collaborer avec une compagnie finlandaise de croisières. Carlos doit trouver les groupes pour animer les traversées. Del PUERTO s'installe alors dans le pays scandinave.

En 2001 il fait venir plusieurs musiciens cubains dont son ami Oscar VALDÉS pour le Pori Jazz Festival et débute son projet Impacto Cubano qui débouche en 2005 sur l'enregistrement du disque "Impacto Cubano" avec Cesar LÓPEZ, saxophone; Eliel LAZO, percussions; Alexis BOSCH, piano; Miguel VALDÉS, trompette... et sa fille Grethel del PUERTO à la flûte.

 

Impacto Cubano. 2005.
Photographie Collection C. del Puerto.



<<<< "My Syncopated Love". Composition Carlos del Puerto.

La même année Carlos répond à une invitation de Paquito d'RIVERA et réalise avec lui une tournée en Espagne pour commémorer les cinquante années de carrière de Paquito. Ils sont accompagnés entre autres de Rembert EGÜES et Amadito VALDÉS.

Carlos del PUERTO devient directeur du big band de Turku et professeur dans les conservatoires TSMO et LSMO . Il réalise avec l'orchestre de chambre du Maître Vesa Pekka Hiukkanen des tournées régulières en Finlande et en Russie. Carlos anime aussi son groupe "NGANGA".
Carlos del Puerto à la tête du big band.....

.... contrebassiste avec le Finnish Russian Chambers Orchestra....

..... et avec Nganga
 
Photographies Collection C. del Puerto.
 

En 2007 Carlos rejoint le "Bohemio Latino" pour enregistrer "El Tropico".

 

Au long de l'année 2008 Carlos del PUERTO réalise de nombreuses tournées avec plusieurs groupes notamment des formations mixtes composées de musiciens cubains et suédois telle que le "Euro-Cuban All Stars"; finlandais et cubains comme son "Carlos D´l PUERTO ORCHESTRA" ou nicaraguayiens et finlandais en ce qui concerne le "Bohemio Latino Orchestre". Il est également en tournée et enregistre avec le "Hovedøen Social Club", un orchestre dirigé par le pianiste norvégien Sverre Indris Joner et composé de musiciens cubains vivant en Scandinavie:. Pepe ESPINOZA, timbales; Eduardo "El Moro" CEDEÑO, percussions; Luis Alvaro VARONA, trompette; Sergio GONZALEZ, voix.

Carlos del Puerto avec le Hovedøen Social Club. Photographie ørnulf Holen.

Au milieu de l'année 2008 Carlos devient le directeur musical du chanteur finlandais Jari Sillanpää. Il arrange son spectacle Al Ritmo Latino! présenté en Finlande, Suède, Espagne et dirige l'orchestre composé de musiciens finlandais et cubains.

Carlos enregistre en 2009 un second disque avec le "Hovedeen Social Club", “Ay Caramba” avec Harlem CURBELO à la trompette à la place de VARONA, décédé. Avec ces musiciens, del PUERTO réalise tournées et concerts dans différents festivals de jazz ou de world music: : Bergen Internasjonale Musikkfestival , Gloppen MusikkFest  et Kystfestivalen in Florø ...
Avec "Hovedøen", accompagné par l'Orchestre Symphonique de la Radio y T.V. norvégienne (Kork) , il donne deux concerts dans le cadre du projet Classics Meet Cuba  interprétant des oeuvres de Mozart, Beethoven, Bizet, Tchaikovsky  y Grieg, et des thèmes populaires norvégiens, l'ensemble sur des rhytmes traditionnels cubains.

2009. Carlos del Puerto avec la Kork.

 

Pendant l'année 2009, Carlos donne plusieurs concerts et réalise quelques tournées avec le quartet de jazz que dirige le pianiste et compositeur finlandais Vesa Pekka Hiukkanen, notamment les festivals de Jazz de Arkhangelsk, Saint Petersburg et Mourmansk... en Russie, Loimaa Big Band Jazz Festival et le Turku Jazz... en Finlande. En 2010, le Big Band des étudiants de l'Institut de Musique de Turku ( TSMO ) et le quinteto dirigés par Del PUERTO réalisent de nombreuses présentations sur diverses scènes du pays. Egalement en 2010 le Big Band obtient le Prix du Meilleur Projet Jeune de Jazz, que décerne l'Association Finnoise de Jazz. Carlos voyage aux Etats Unis où il participe à plusieurs ateliers.

Le Big Band dirigé par Carlos jouant pour l'ouverture de Turku Capitale culturelle de l'Europe.

2011 débute par un concert avec le Big Band pour l'ouverture du programme culturel de Turku Capitale Culturelle de l'Europe 2011 et un second pour le 50° Anniversaire du Harlem Jazz Club. A l'occasion du 60° anniversaire de Carlos, Latin Beat réalise une interview et lui consacre la première page de la revue. Del PUERTO célèbre aussi cet anniversaire par une série de concerts dans des clubs et théâtres de Finlande et de Suède.

 

Au mois de février Carlos visite, à la demande du directeur artistique du bateau de croisière Amorella, les orchestres cubains qui jouent à bord. Les mois suivants Carlos donne divers concerts à Turku dans le cadre du festival; pour le 50° anniversaire du Harlem Club, à l'Université et au Muséee Sibelius. En mai il se présente avec son trio à l'Hôtel Marina Palace puis avec "Bohemio Latino ". Le projet Classics meet Cuba avec l'Orchestre Symphonique de Bratislava est annulé pour raisons économiques et c'est en août que del PUERTO renoue avec les concerts pour la Night of Art et le Cutural Ships Race avec le " TSMO Big Band." La Russie le reçoit par trois fois en septembre à Tikhvin et à Saint Petersbourg avec le " Sampo Hiukkanen quartet" et à Loimaa avec le big band. De retour en Finlande il participe au Tampere Jazz Festival dirigeant le "TSMO Big Band" puis conduit l'orchestre de chambre du LMSO avant de conclure l'année au Caribia Hôtel de Turku pour la Eastway Party avec le big band.
Tout au long de 2011 Carlos del PUERTO a dispensé ses cours au conservatoire.

En janvier 2012 Carlos del PUERTO joue avec le quartet de Sakari Kivinen au Club Monk de Turku avant de donner plusieurs concerts  à la tête du « TSMO Big Band »  puis  à plusieurs reprises s’intègre à l’orchestre à cordes de Vesa Pekka pour le Classic Finnish Tangos. Entre temps il réalise plusieurs accompagnements avec le chanteur nicaraguayen Porfirio Otero ;  retrouve Kivinen au Club Hauslinden. A la fin du printemps Carlos rejoint à Rotterdam le percussionniste allemand Nils Fischer pour un enregistrement.


Carlos et le Big Band du Conservatoire. 2012.

En juillet pour le traditionnel Pori Jazz Festival, del PUERTO joint sa contrebasse au groupe « SOLAR HABANERO » du pianiste cubain Oldrich GONZÁLEZ . La venue de son fils Carlos Jr permet à Carlos d’entraîner celui-ci vers des descargas dans les clubs de Turku. Après de nouveaux concerts avec le « TSMO » et l’orchestre à corde le contrebassiste part  en Russie comme invité du Kalevala Festival de Petrozavodsk, ville où il offre également une série de master classes. Pour terminer l’année del PUERTO  conduit le « TSMO » sur la scène du Conservatoire, sur celles de l’hôtel Marina Palace et du Harlem Club.

et le

Au début de l'année 2013, Carlos est en concert avec le « TSMO » au Comino Theater puis après avoir été endossé par la marque italienne d'amplificateurs Markbass, commence des enregistrements avec le quartet du guitariste finnois Sakari Kivinen. Il se produit en concert à Saint Petersbourg au JFC Jazz Club avec un autre guitariste, le russe Grigory Zimin. Entre deux autres concerts à Turku avec le « TSMO » del PUERTO, anime avec le "Mäkinen Quartet" un show sur un bateau de croisière de la Viking Line.

 

Carlos au JFC de St Petersbourg.


Après avoir rejoint l'orchestre de chambre du « LSMO » Carlos del PUERTO commence en avril de nouveaux enregistrements pour le cd "Sabrosura" avec le groupe "Bohemio Cuba" composé en outre de Porfirio Otero, guitare et voix; Edik Sinderis, piano; Harlem CURBELO, trompette, Anthony Johnson, violon et guitare; Juha Ahokas, batterie ; Victor REGALADO, percussions. Parmi les titres" El Caballito", "Sabrosura", "Maquillage"... . A la suite la formation se produit dans divers clubs: Vakaahuone, Rento club, Naantali, Apollo Live Club... et Carlos rejoint Kivinen pour un concert de jazz au Musée Aboa Vetus.
Au mois d'août il participe comme contrebassiste au spectacle
Sín Fronteras du Tuokio Klubi 2013 qui donne six représentations dans autant de villes finlandaises
.

Concert Sín Fronteras. 2013.

Comme chaque année Carlos consacre les trois premiers mois de 2014 à la préparation des arrangements pour le Big Band, les ateliers ou pour préparer ses master classes. Il écrit aussi trois thèmes "Just Together", " Turku's Blues" dans le style Latin Jazz et la descarga "Antii's Lovers". Il débute dès janvier les cours au « TSMO » et au « LSMO » et dirige la première prestation du Big band du « TSMO » avec un répertoire éclectique. En mars le Big Band est à l'affiche du Turku Jazz Festival puis le mois suivant donne un concert au Théâtre Domino de Turku. Avec le mois d'avril reprennent les prestations du "Bohemio Latino" -basées sur les thèmes latins et les compositions de Porfirio Otero- qui après avoir joué à Nantali reste tout le mois de mai dans les salons du restaurant Vakaahuone Paviljonki.

Le contrebassiste vole en juin vers les Etats Unis pour donner plusieurs master classes et workshops. Il prolonge le séjour pour d'autres master classes dont l'une intitulée Inside the Cuban Rythm Section au Joe Henderson Lab de San Francisco. Il a l'opportunité de retrouver "Chucho" VALDES lors du concert au Miner Auditorium de San Francisco. "Chucho" lui dédie le concert et l'invite sur scène pour une descarga finale. Dans le même lieu il anime deux ateliers et offre un concert de jazz et rythmes latins accompagné de Yosvanny TERRY, saxophone; JJ Kirkpatrick, trompette, Rebecca Mauleón, piano; Josh Jones, batterie; Jesus DÍAZ percussions.

 

Carlos et Chucho. San Francisco 2014.

De retour en Finlande il retrouve mi-août le "Bohemio Latino" à Turku pour plusieurs prestations ainsi qu'à Helsinki. Le Big Band reprend du service pour un concert au Hamburger Bors Hotel avant que Carlos rejoigne le groupe "Kaney", composé de cubains et de finlandais et participe avec la formation plusieurs concerts.
Il donne un atelier d'improvisation aux étudiants du TSMO en'octobre et se joint à l'orchestre de tangos "Hiljainen Tuli", composés de musiciens estoniens , finlandais et de Saint Petersbourg. Le groupe, avec Carlos, réalise une tournée en novembre qui les emmène à Punkalaiden, Ypäyä, Oripäa, Loimaa. del PUERTO termine l'année en dirigeant deux concerts du Big Band.


Carlos dirigeant le Big Band à Hamburger en novembre 2014.
Dès le début de l'année 2015 Carlos del PUERTO commence à composer et écrit le chachacha "En la mañana". Au mois de février il enregistre avec un groupe de musique religieuse "Viis Papeista" puis participe aux fêtes de carnaval à Tampere avec "Bohemio Latino".

;;; Le disque " Rumberos a montón. Timbazo" du percussioniste allemand Nils Fischer et "Timbazo" auquel Carlos a participé avec divers artistes cubains, "CHANGUITO", Alexander ABREU, LUCRECIA, Calixto OVIEDO, Julito PADRÓN... sort au début de l'année.

Le programme de Carlos pour les mois suivants comprend des répétitions avec l'orchestre à cordes, la direction partagée avec Lazlo Demeter du Children Music Festival; deux concerts en avril pour le projet The Cultural Experience et en mai il doit diriger le Big Band pour le Wind Music Festival à Turku.

Carlos et « Bohemio Latino » jouent plusieurs fois  au Jazz Club Vaakahuone à Turku ainsi qu’en Estonie en  août. Au club Reto on l’entend de nouveau avec « Kaney ». Avec son fils Carlitos, venu des Etats Unis, il organise des ateliers de contrebasse pour les élèves du « TSMO » et du « LSMO » ce même mois. Il participe aux répétitions du concours de Big band du « TSMO » puis de nouveau se produit dans divers lieux avec « Bohemio Latino » avant de partir en Russie à Staraya Rusia, Saint Petersbourg, Novgorod, avec le chanteur de blues nord-américain Phil Speat. En fin d’année entre ses cours au conservatoire il trouve l’opportunité de jouer également avec « Kaney ».


Carlos dirigeant le Youth Music Festival. 2015.

Toujours mobilisé pour ses cours dans les deux conservatoires le contrebassiste et son sextet partent toutefois en Laponie pour deux concerts dans le cadre du Festival de Ylläs en janvier 2016. La formation est intégrée par Pekka Välimäki, saxos; Edik Sanders, piano et keyboards; Juha Ahokas, drums; Victor Regalado, congas; Carlos Leal, bongo et campanas et comme invités les chanteursVirpi Koutuet Porfirio Otero. Le festival rend hommage au compositeur Toivo Kärki et le groupe interprète ses compositions dans des versions latines adaptées par Carlos del PUERTO. Le contrebassiste participe ensuite à des concerts de Tango avec l’orchestre à cordes de Loima puis en avril d’accompagner le quartet du saxophoniste Vesa Hiukknen à Petrozavodsk en Russie où il donne également un cours magistral. Le quartet offre plusieurs prestations dans plusieurs clubs de jazz dont le Jam Cafe.
De retour à Turku il rejoint le Big Band du « TSMO » pour un concert; le « Bohemio Latino » ainsi que l’orchestre Sokeri au Transsiva Sali.

 

Carlos avec Bohemio Latino.

En ce début d’année Carlos compose une Bossa Nova « Out of the Blue » et un thème de jazz « Satama » qu'i présente lors du Festival de Ylläs.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* "Jazz Batá ," La Havane 1972, Malanga Music CD802.
* " Impacto Cubano", Helsinki 2005, Selecta 112.
* " Impacto Cubano. My Syncopated Love", Helsinki 2006, Impacto Finico Remix Oy Ensio Music Ltd.
* " Bohemio Latino Featuring Carlos D'l Puerto. El Tropico",  Helsinki 2006, Iidoli Nota Nova Oy.
* " Bohemio Latino Feat. Carlos D'l Puerto. Una Estrella", Helsinki 2007, Oy Ensio Music Ltd.

In * "Tata Güines/Anga Díaz" L.H. 1994, Pasaporte, Egrem 074.
In * "Orlando Valle, Formula 1", L.H. 1995, Bis Music 120.
In * "Paquito d'Rivera presents Cuban Jazz" N.Y. 1996, Tropijazz RMD 82016.
In * "Cubanismo. Reincarnación", L.H. 1998, Hannibal 1429.
In * " Cesaria Evora. Café Africa", 1999, Lusafrica 74321720932.
In * " Cubanismo & altres" L.H.. 2000, Unblocked, Piranha LC 7717.
In * "Jari Sillanpää. Al Ritmo Latino! Live" Helsinki 2008, VJCD08 Bridgehead Productions Ltd Oy.
In * "Hovedøen Social Club. !Que viva Noruega! ", Oslo, 2008, C+C Records CAT.CCD 034.
In * "Hovedøen Social Club. !Ay Caramba! ", Oslo, 2009, C+C Records CAT.CCD 039.
In * " Nils Fischer. Timbazo. Rumberos a montón. ". Divers lieux, 2013/2014, Cd baby.


* Cf. IRAKERE
.

 
Cuba et le Jazz. Le Jazz dans l'île.
>>>>
 
Cuba et le Jazz. Aujourd'hui le Jazz.
>>>>

 
Bobby Carcassés.
>>>>

....Biographies....

<<<<
Del Monte, Emilio.
 
 
Del Prado, Nestor.
>>>>