Cuarteto CANEY

Fernando STORCH (La Havane 1905–Jacksonville Beach 2001) est attiré très jeune par la musique et apprend d'oreille à jouer du tres. Il apprend aussi à jouer du saxophone mais avec un professeur. Les parents de Fernando, d'origines allemande et espagnole, entendent que leur fils suive des études universitaires. Il étudie le Droit mais continue d'être passioné par la musique et il organise en 1925 un septeto les "KRAZY KATS". Le groupe est original et ne suit pas la ligne des groupes de Son du moment. Fernando est à la tête d'un ensemble comportant trois saxophones, une trompette, une basse, un banjo et un piano. Le répertoire est celui des orchestres américains dont la présence à ce moment à La Havane est fréquente. Le groupe rencontre du succès dans les bals et fêtes privées. Ernesto LECUONA l'invite même à une présentation au théâtre Payret. En 1927 la famille l'envoie travailler à Détroit aux usines Ford. La musique semble écartée.


Trois ans plus tard Fernando est à New York et l'orchestre de Don AZPIAZU réveille son intérêt pour la musique cubaine. Il forme avec des amis portoricains un Cuarteto. La vie du "CUARTETO BORINQUEN" est éphémère et Fernando organise "Los ECOS de CUBA". La réussite n'est pas meilleure et STORCH continue de tenter de monter d'autres formations jusqu'en 1933. A cette date, sous le nom de "CUARTETO STORCH", la réussite arrive. Son groupe joue au Club Yumuri puis au réputé El Toreador.

Fernando Storch.


Sous la pression du propriétaire de ce dernier il change alors le nom de l'ensemble pour celui de "CUARTETO CANEY".

Un espace s'ouvre à ce moment pour ce type de formation. MACHÍN qui l'a propulsé sur les scènes quitte les Etats Unis et laisse une place de choix. Fernando STORCH ne laisse pas passer l'opportunité. La formation initiale comprend Fernando, tres; Elio OSÁCAR, contrebasse; "Tilde", guitare; "Cheo", bongó et le chanteur Johnny López. La Columbia elle aussi souhaite que le fauteuil de MACHÍN ne reste pas vacant et appelle le "CUARTETO CANEY". Pour ces premiers enregistrements de 1936 Panchito RISET est convié pour les parties vocales.

Tilde, Elio, Johnny, Fernando, Cheo.
Cuarteto Caney 1935
.

Jusqu'aux premiers mois de l'année suivante de nombreux titres sont laissés sur le vinyle. Puis, le succès aidant, STORCH fait évoluer son groupe incorporant le trompettiste portoricain "Quique" García.

Très vite la formation possède deux chanteurs -notamment pour enregistrer- et se présente fréquemment avec au moins deux musiciens supplémentaires. Daniel Sánchez chanteur et également guitariste, issu des diverses formations de MACHÍN, est invité pour les enregistrements de 1938. Cette année le cuarteto voyage au Vénézuela et emmène pour cette tournée Alfredo BRITO. Puis au début de l'année suivante STORCH fait appel à MACHITO pour faire la seconde voix de Johnny.

Le Cuarteto de Fernando Storch incluant le trompettiste "Quiqué "García.



Fernando Storch et la trompettiste Ana Márquez.

Le célèbre thème "Perfidia" est enregistré à ce moment par le cuarteto. Au milieu de l'année Manolo SUÁREZ est également invité pour de nouvelles sessions incluant la composition de Fernando "Tumbame con un besito". Alfredito VALDÉS fait également la paire avec MACHITO et Panchito RISET revient pour de nouveaux enregistrements. Il donne une belle version de "Bruca manigua".

En incorporant la trompette de Ana Márquez ou celle de "Quique", le "CUARTETO CANEY" est donc proche des septetos cubains et même des conjuntos losqu'il inclue le piano de Rafael Valdés ou Rafael AUDINOT qui prend une certaine importance dans la formation, composant notamment "Rumba rhapsody ".

L'audience du "CUARTETO CANEY" est grande à New York et notamment dans le Barrio et les séances d'enregistrements se multiplient . En 1941 c'est le chanteur portoricain Bobby Capó qui est invité .
Les derniers enregistrements de cette époque, en 1942, sont réalisés avec la voix de Polito Galindez.

 

Le cuarteto Caney avec Bobby Capo.

Fernando Storch, 1997.
Une période de déclin commence à toucher la formation de Fernando. Toutefois le "CUARTETO CANEY" retrouve les chemins des studios en 1945, 1947 et au début des années cinquante, époque à laquelle Fernando s'installe à Miami, retournant spécialement dans la Big Apple pour les concerts. Fernando STORCH quitte le monde de la musique au début des années soixante-dix. Il se retire en Floride, à Jacksonville, où il disparaît en 2001.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* " Perfidia. Cuarteto y Sexteto Caney ", N.Y. 1938-41, Tumbao TCD 038.
* " Cuarteto y Sexteto Caney, 1939-1940", N.Y. 1939-40, Tumbao TCD 005.

.... Tous les groupes ....

<<<<
Canela, Grupo.
 
 
Carabina de Ases, Sexteto.
>>>>