Les instruments typiques de la musique cubaine .

 

Le TRES

 

Photographie Jean Paul Dumontier. Extraite de Cuba et la Musique Cubaine. Editions u Chêne, Paris,999.

Le Tres est le type même d'instrument résultant de la transculturation cubaine. Il peut être considéré comme le premier instrument véritablement cubain. Son origine est incontestablement populaire et résulte de la transformation instantanée ou progressive d'une guitare par un ou plusieurs musiciens inconnus.
Les six cordes de celle-ci ont été groupées en 3 paires sur les notes : LA, RE, FA # (d'autres possibilités existent ou ont existé dans l'histoire: FA#, DO#, LA), chaque paire étant accordée à l'octave.
La transformation opérée dans un milieu marqué par la présence des esclaves ou descendants d'esclaves africains, porte l'empreinte rythmique de ceux-ci. La modification de la guitare a pour objectif de transformer l'instrument mélodique en instrument rythmique qui permet de jouer d'une manière différente, plus percussive.
Le Tres et le Son apparaissent simultanément dans la même zone géographique. L'évolution de l'instrument se fait parallèlement au développement du Son et en reste inséparable.
Aujourd'hui le rôle du Tres dans le Son joué par un Septeto peut être clairement défini :
Le Tres est l'instrument fondamental donnant les différents signaux au groupe. Il définit également, avec les percussions, la base rythmique et tient le rôle qu'assume le piano dans les grands ensembles. Le Tres marque l'entrée du chant (y compris dans d'autres genres, Changüi, Bolero..) et c'est une tradition d'avoir un solo de Tres.
Ce solo de Tres est toujours un moment fort du morceau dans la mesure où le tresero a une liberté totale pour improviser.

Quelques grands treseros cubains.

Pancho Amat
Isaac Oviedo