JIMÉNEZ, "Tojo", Generoso (Cruces 1917-Miami 2007)



La famille de Generoso JIMÉNEZ possède une longue tradition musicale. Le grand père "Cheo", clarinettiste, est le fondateur et le directeur de la « Banda Municipal de Matanzas » au sein de laquelle jouent FAILDE, SOMAVILLA Sr . Il est également à l'origine de la naissance de formations dans les villages de Morón, Limonar, Cárdenas, Cruces où son fils «Pucho», tromboniste, s'installe. C'est en 1917, à Cruces, que naît Generoso; tout comme ses frères dont l'aîné, Enemelio, deviendra plus tard saxophoniste. Après un passage par la capitale où «Pucho » travaille pour une compagnie de théâtre, Generoso, ses frères et sa mère sont de retour à Cruces en 1927. Generoso qui a déjà commencé à étudier la musique intègre aussitôt la Banda Municipal et à dix ans fait son premeir concert. Generoso JIMÉNEZ poursuit alors de véritables études musicales, percussions, trombone, bombardino

Photographie Tomàs Casademunt.

Pour gagner sa vie il devient tailleur mais s'intègre à plusieurs formations et notamment les septetos locaux : «CUBA » de Conrado et Lili CARRERO, le « Septeto CHIQUITICO » et le « SARRÍA ». Generoso au sein de ces groupes alterne aussi bien avec la botija qu'avec la marimbula ou le trombone à piston que lui offrent ses amis du conjunto « JAKIKI » instrument qui remplace la trompette traditionnelle des septetos .

Generoso joue ensuite sur les conseils de son beau-père le trompettiste Nazario FERNÁNDEZ dans l'orchestre « ARELLANO FERNÁNDEZ » dirigé par Carmén ARELLANO. Carmén détecte chez le jeune musicien de grands talents et l'aide à améliorer sa formation musicale en lui faisant étudier le piano. Les professeurs sont impressionnés et lui donnent les cours gracieusement, par plaisir. L'orchestre passe ensuite aux mains du pianiste René HERNÁNDEZ qui jouait déjà avec lui dans «JAKIKI ».

En 1939 avec le flûtiste Efraín LOYOLA et le violoniste Gilberto de la ROSA ils organisent à Cruces un orchestre qu'ils baptisent la "RITMICA del 39". Avec eux se retrouvent Jesús "Seis Dedos" PENTÓN, contrebasse; Anisio ARENCIBIA, chant; Alberto MENIER, güiro; Orestes VARONA, timbales. Generoso y tient le piano et fait les arrangements.


La Ritmica del 39.

Il reste peu de temps car la situation économique est difficile et il part jouer à Cienfuegos au Club Marino et au Galatea. De la ROSA quant à lui est engagé dans un orchestre à Santa Clara. Ils offrent la formation à Orestes ARAGÓN. Generoso, deux fois par semaine, assiste le groupe qui prend le nom de "ORQUESTA ARAGÓN". Lorsque le jeune Rafael LAY entre dans la formation Generoso lui laisse le soin de s'occuper du groupe.
A cette époque et grâce à ses facultés d'excellent lecteur, il joue aussi très fréquemment dans les orchestres des cirques de passage comme le célèbre Blackman, le Ringling Bros ou le Barnum & Bailey Circus.

Son frère Enemelio, installé à La Havane joue dans l'orchestre du Tropicana et incite Armando ROMEU, directeur de l'orchestre, à engager Generoso qui s'établit à son tour dans la capitale en 1942. Il gagne au Tropicana le surnom de "Tojo".


Generoso à gauche et Enemelio à droite dans l'orchestre du Tropicana.
Photographie Collection Amadito Valdés.

Tout en jouant au cabaret, il travaille comme pianiste dans d'autres formations jouant à d'autres horaires ce qui lui permet de continuer à travailler lorsqu'en 1946 le Tropicana doit temporairement fermer à la suite des dégats produits par un cyclone.
Il est ainsi le pianiste du Panchín sur la plage de Marianao puis remplace PÉREZ PRADO au sein du "CASINO de la PLAYA", lorsque Damaso quitte brusquement la formation pour partir au Mexique. Mais parallèlement pour assurer le quotidien Generoso passe le concours qui lui permet d'entrer dans la " Banda de la Policía Nacional" en 1945. Il y reste jusqu'en 1960, trouvant à ses côtés un Juan FORMELL débutant.


Tout au long de ces années, comme il le faisait pour la "RITMICA del 39", Generoso fait de nombreux arrangements pour les plus grands musiciens, Orlando GUERRA, Antonio MACHÍN, Benny MORÉ, Bola de NIEVE, Miguel de GONZALO, Pacho ALONSO .. Ses qualités de soliste et d'improvisateur le conduisent à participer à de nombreux enregistrements avec "Bebo" VALDÉS, O'FARRILL, "Cachao", Walfredo de los REYES... et les orchestres "SENSACIÓN", "RIVERSIDE", "Hermanos CASTRO", "Conjunto CHAPOTTÍN"..

Generoso Jiménez, Descarga de Cachao , Controversia de Metales. >>>>



En 1955 "Benny" l'emmène pour une suppléance avec sa formation à Cruces. Finalement il reste dans la "BANDA GIGANTE" pendant quatre ans et poursuivra sa collaboration avec "Benny", en lui faisant des arrangements jusqu'à la mort de celui-ci

Enregistrement avec l'orchestre de Benny Moré
sur Radio Progreso en 1956.


.

Quittant "Benny", Generoso "Tojo" JIMÉNEZ organise sa propre formation pour jouer aux cabarets Las Vegas et Sierra. Quelques semaines après la Révolution il voyage et joue à New York puis dirige deux programmes de radio sur Radio Rebelde et CMQ. En 1965 lorsque la plupart de ses musiciens quittent le pays son orchestre est dissout. Il vient juste d'enregistrer ce qui deviendra le disque "El Trombón Majadero" avec à ses côtés quatre autres trombones; ceux de "Pucho" ESCALANTE, "El Pibe" OUTUMURO, Modesto ECHARTE et José Manuel VALDÉS.

Generoso utilise également cinq saxophonistes et quatre trompettistes.

Generoso, Enemelio, saxophone; Pedro Rodríguez, trompette.
Photographie Collection Regla Jiménez.

Officiellement rattaché à l'orchestre de l'Institut Cubain de Radio et Télévision, Generoso est en fait sans formation et survit grace à sa participation non officielle au conjunto de José TEJEDOR. A la fin de la décennie il est finalement réintégé au sein de l'orchestre de l'ICRT duquel il prend sa retraite en 1977. Une émananation de l'orchestre joue sous le nom de "COMBO SIBONEY" et sous la direction de Juanito MÁRQUEZ pour les stations de radio. Ce combo enregistre en 1966 "Descarga Latina".

A l'initiative de l'un de ses disciples, le tromboniste Juan Pablo TORRES, Generoso revient dans les studios en 2001 pour enregistrer "Generoso que bueno toca Usted" avec une pléiade de grands musiciens cubains dont certains comme SANDOVAL ou d'RIVERA ont enregistré leurs parties à Miami ou Rudy CALZADO de passage à La Havane..

"Tojo" est invité en Italie pour un Festival de Salsa. Il s'y livre à des descargas avec les orchestres cubains invités ainsi qu'avec Oscar d'Leon. Il intègre ensuite le spectacle Eso es Cuba qui est présenté en Martinique.

Le disque est nominé pour les Grammies en 2003 et Generoso JIMÉNEZ s'installe alors à Miami où très vite ses amis des années cinquante le sollicitent, "Cachao", "Bebo" VALDÉS... Il se joint à divers projets tels que le "TROPICANA All STARS" qui se produit au Cabaret Tropigala de l'Hôtel Fontainebleau Hilton à Miami Beach.


"Tojo" participe à de nombreux concerts, enregistrements. En 2004 il participe à son tour à un hommage à Juan Pablo TORRES; puis en 2005, à New York Paquito d'RIVERA lui offre un grand hommage en réunissant de nombreux musiciens cubains: Oriente LÓPEZ, Manuel VALERA, son fils le batteur Tutti JIMÉNEZ, des portoricains: Papo Vázquez, et des jazzmen américains: Steve Turre... Generoso participe cette année au Festival de Jazz de Miami. L'année suivante " Tojo" joue plusieurs fois avec Willy Chirino, Oscar d'León et travaille pour la bande sonore du film de Andy García Lost City .
Generoso JIMÉNEZ réalise un de ses derniers travaux en 2006 pour le disque de Gloria Estefán, "90 millas" puis arrange quatre thèmes chantés par Benny MORÉ pour Enrique Chia.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* " El Trombón Majadero ", La Havane 1965, Bembe 602303201728.
* " Generoso que bueno toca Usted ", La Havane/Miami 2001,
Pimienta Records.

 
Antobal's Cubans.
>>>>

....Biographies....

I
<<<<
 
 
Jiménez Rebollar, Alberto.
>>>>