LEÓN, Bienvenido (La Havane 1888-¿?)

Après avoir appris à rouler les cigares, Bienvenido, encore tout jeune, part vers Tampa aux Etats Unis pour y exercer le métier de tabaquero. Il commence également à chanter et à son retour en 1906 il forme avec Juan de la CRUZ un duo mémorable. Il entre dans le trio ou le cuarteto de son frère Ramón "Tato". Bienvenido possède une magnifique voix de baryton et devient une des meilleures secondes voix de ce début de siècle. On l'entend à ce moment - 1911- dans l'enregistrement de "Punto de Nano" avec également Tirso DÍAZ à la guitare.

Terceto Nano "Punto de Nano". Bienvenido seconde voix.


Avec le " CUARTETO Nano LEÓN " il enregistre plusieurs boleros et des guarachas et se produit dès 1913 dans les théâtres: Oriente, Variedades en 1915, Cerro-Garden en 1916...

A la fin de la décennie il enregistre avec la típica de Pablo VALENZUELA.


On retrouve Bienvenido LEÓN dans d'autres duos notamment en compagnie de Miguel ZABALLA puis Floro ZORRILLA avec lesquels il connaît un grand succès dans les théâtres et cinémas de La Havane et lors de tournées dans l'île. Avec Nano et Patricio BALLAGAS, Bienvenido se fait entendre au Teatro Esmeralda en 1917 . LEÓN contrairement à la plupart des cantantes trouve des opportunités pour voyager : Mexique, Puerto Rico, Santo Domingo et le trio qu'il forme avec Juan de la CRUZ et Alberto VILLALÓN se produit aux Etats Unis en 1924. En septembre de cette année ils enregistrent pour la Victor plusieurs plages dont le bolero-son "Suena, suena la guitarra".

Bienvenido domine suffisamment la guitare pour entrer en 1924 dans l'un des premiers sextetos qui apparaissent à Cuba, le "SEXTETO COLÍN ".
Il participe ensuite à la fondation
du sexteto " SEXTETO HABANA SPORT " puis à sa transformation en "SEXTETO NACIONAL" en 1927 et sa voix reste gravée dans d'excellentes interprétations telles que "Ay Mamá Iñes".
Bienvenido LEÓN rejoint un moment Antonio MACHÍN et intègre aussi le grand ensemble de Don AZPIAZU. Il participe en 1929 à la fondation du "CONJUNTO ZABALLA".


BORGELLÁ l'invite au milieu des années trente à entrer dans le "SEPTETO CAUTO" avec lequel il enregistre en 1937 puis en 1940.
Ses activités dans les Cafés et Cabarets de la capitale se poursuivent pendant ces années. On peut l'entendre sur diverses stations de radio et en particulier dans les années quarante sur les ondes de la Mil Diez avec Alfredo de la FÉ avec qui il enregistre quelques années plus tard.


Bienvenido et De la Fé en 1941.

En 1949 il enregistre avec la "SONORA MATANCERA". En 1954 lors de la réorganisation du " SEPTETO NACIONAL", Bienvenido LEÓN réintègre la formation. Il forme un excellent trio vocal avec Joseíto NUÑEZ et Carlos EMBALE.

;;;;
Bienvenido avec le Septeto Nacional au milieu des années soixante et portrait de 1977.

 

Sa participation au septeto va se prolonger jusqu'au tout début des années quatre-vingt lorsque sa santé devient précaire.

 

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* In " Cuba canta y baila", L.H. 1924, plage 16, cassette editée par C. Díaz Ayala. Cubanacan.Puerto Rico.
* In "Sexteto Nacional", L.H.1927-1928, Tumbao TCD 097.
* In "Sexteto Nacional", L.H.1928-1930, Tumbao TCD 019.
* In "Septeto Cauto", L.H.1937-1940, Tumbao TCD 113 .

La Havane rassemble les cantantes.
>>>>
Canción et Bolero: Entre tradition et renouveau.
<<<<
Des années soixante aux années soixante-dix.
>>>>

Patricio Ballagas .
>>>>
Ignacio Piñeiro.
>>>>

....Biographies....

<<<<
Leicea, Calixto.
Leyva, Pio.
>>>>