BELLITA, EXPÓSITO, Lilia, dite (La Havane 1957)

Bellita EXPÓSITO est née à La Havane dans une famille de musiciens au sein de laquelle la maman, Migdalia PINO chante, surtout des canciones, des boleros . Son père Annibal EXPÓSITO, guitariste, rayador, a joué avec « Las ESTRELLAS de CHOCOLATE », avec le conjunto de René ÁLVAREZ.

Avant même d'en terminer avec ses études au Conservatoire Amadeo Roldán elle joue un peu partout et chante aussi ; notamment vers ses quinze ans avec le groupe « EXPRESO RÍTMICO » aux côtés du drummer Ignacio BERROA , du saxophoniste Manuel VALERA Elle entre en 1980 dans la «ORQUESTA CUBANA de MÚSICA MODERNA ».


"BELLITA"devient professeur de solfège pour quinze ans et poursuit aussi des études de musicologie à l'Institut Supérieur des Arts ainsi que des recherches sur l'oreille interne chez les étudiants-musiciens. Sur le plan musical c'est d'abord la musique populaire qui l'attire mais en 1992 elle entre comme pianiste et chanteuse dans le groupe « MEZCLA » au sein duquel elle s'intéresse au Jazz et voyage en Suisse, Allemagne, France, Belgique, Hollande ainsi qu'au Danemark.    Deux ans plus tard c'est dans le groupe « MANGUARÉ » qu'elle poursuit sa carrière. Elle y rencontre le bassiste et percussionniste Miguel MIRANDA avec qui elle souhaite organiser son propre groupe et rechercher une sonorité originale et puissante

C'est d'abord vers la forme du trio qu'ils se tournent, avec une prestation au Festival de Maracaïbo en 1995 et un enregistrement à La Havane pour un label de San Francisco avec des titres comme « Jazztumbatá », « Oyelo sonar », « Relax ». Elle participe par la même occasion au disque de Pancho QUINTO.

Tous deux retournent en 1996 auprès de Pablo MENÉNDEZ, directeur de « MEZCLA », avec lequel ils réalisent le disque « Rockason » et une tournée l'année suivante aux Etats Unis, tournée dont ils profitent pour réaliser la promotion de leur propre disque.

La réussite est réelle et au retour à Cuba "BELLITA" et Miguel MIRANDA créent « JAZZTUMBATÁ ». Le nom du groupe entend caractériser la musique que veut offrir "BELLITA: une fusion du jazz et de l'arsenal des instruments afro-cubains sans chercher nécessairement à explorer les rythmes de ces musiques.



Miguel Miranda, basse et percussions.

« JAZZTUMBATÁ», complété par le percussionniste Lisbán MARTÍNEZ (batá, tumbadora , bombo, timbales ), s'inscrit dès ce moment sous le signe du multi-instrumentisme. MIRANDA développe une technique lui permettant d'utiliser sa basse électrique d'une main et de jouer des congas de l'autre ainsi que du hit-hat et la campana avec le pied. "BELLITA" possède également à ses côtés un ensemble de percussions mineures qu'elle utilise parallèlement au piano et continue d'être la voix de la formation. Elle s'exprime en espagnol pour marquer la cubanité de son Jazz.

Les tournées sont nombreuses : Etats Unis en 1998 et 1999, notamment en Californie et en Louisiane; l'Allemagne cette même année pour le Festival de Stuttgart où l'accompagnent outre MIRANDA et le percussioniste Alexander NÁPOLES, les musiciens allemands Gregor Hübner, violon; Helmut Sauer, guitare et Andrea Maile, saxophone.

Bellita Live en Stuttgart

.
Lors de la tournée 98 "BELLITA"est également vocaliste du groupe de Pancho QUINTO .
Alexander NÁPOLES reste le percussioniste du trio. "BELLITA" et ses partenaires deviennent des fidèles du club La Zorra y el Cuervo où, avec Barnett Martin et Garry Bartz ils participent au Music Bridge ’99

avec Gary Bartz.

Dans ce même club, l'année suivante elle est à l'initiative des rencontres  Mujeres en el Jazz.


Bellita et son groupe lors d'une session de Mujeres en el Jazz.

En 2000 le trompettiste Yasek MANZANO rejoint "BELLITA" et son groupe qui devient un cuarteto . Dans cette nouvelle configuration « BELLITA y JAZZTUMBATÁ » monte sur la scène du Salon International del l'Hotel Riviera -dans le cadre du Festival Jazz Plaza- et le cuarteto à le plaisir de voir venir jouer à ses côtés Nicolas Payton.

L'année suivante le groupe donne un concert au Venezuela. MANZANO quitte le cuarteto tandis que Gerardo VALDÉS s'empare des percussions. "BELLITA" recherche le son d'un saxophone pour remplacer la trompette.

« BELLITA y JAZZTUMBATÁ » se présente régulièrement dans les théâtres et salles de concert de la capitale ainsi que dans les clubs Jazz Café, La Zorra y El Cuervo. A cette époque "BELLITA" réalise un mano a mano avec Arturo O'FARRILL Jr . Elle joue aussi avec Peter Frampton.

Sa participation est également régulière à chaque édition du Festival Jazz Plaza."BELLITA" et son groupe se sont fait également applaudir en province, à Pinar del Río au Teatro Saiden, à Cayo Coco, Cayo Guillermo, Morón, Holguín A Matanzas en 2004 lors du Jam Sessions c'est avec Steve Turre que le quartet partage la scène.

Le répertoire comprend des compositions de "BELLITA", de Miguel , avec une fréquente utilisation des 5/8, 7/4 mais aussi des thèmes de Corea , Shorter


Mano a mano Bellita et Arturo O'Farrill Jr.

Au début de 2002 "BELLITA" dirige le programme télévisé A Todo Jazz , elle y invite et cotoie les meilleurs jazzmen de l'île. Elle délaisse rapidement cette lourde tâche faute de temps car le programme du groupe est chargé, l'Afrique du Sud pour le Standard Jazz Festival de Johannesbourg; le Canada, Trinidad et Tobago en 2003.


Tournée en Afrique du Sud. Bellita et "El Negro" Triana .

A l'étranger des thèmes traditionnels de la musique cubaine, jazzifiés, entrent dans le répertoire. Le Festival Jazz Plaza 2002 reçoit "BELLITA y JAZZTUMBATÁ" sur la scène du Museo de Bellas Artes ainsi qu'à la Zorra y el Cuervo. Pour celui de 2003 le groupe récidive aux Beaux Arts.


Bellita y Jazztumbatá. Mauricio, Miguel, Liván et Bellita.

Le cuarteto est alors complété par Mauricio GUTIÉRREZ, percussions et Liván MOREJÓN saxophone.

L'année 2004 est marquée par la prestation lors des V° Encuentro Mujeres en el Jazz , la participation au Festival Jazz Plaza sur la scène de la Casa de la Cultura Plaza, lieu historique du Festival; un concert à l'Auditorium des Bellas Artes et la permanence des présentations à la Zorra y el Cuervo. "BELLITA y JAZZTUMBATÁ" participe également au Festival de Jazz de République Dominicaine.

"Motivos de Amar" >>>>

En 2005 on retouve le cuarteto -dont le saxophoniste est désormais Reinaldo LARINAGA- au Nicaragua où il se présente au Festival de Jazz de Managua. Au VII° Festival de Jazz de Puerto Plata en République Dominicaine où l'accueil est triomphal. A Cuba, outre les prestations traditionnelles dans les clubs, « BELLITA y JAZZTUMBATÁ » se fait remarquer sur le parvis de la Uneac et surtout aux côtés du pianiste sud africain Don Laka à la Casa de la Amistad.
Bellita ajoute le piano bar de l'Hotel Panorama à la liste de ses rendez-vous réguliers et le groupe participe au Festival Jazz Plaza 2006 et aux descargas qui suivent au Club La Zorra y el Cuervo notamment avec les musiciens de Hilario DURÁN.

Avec quelques modifications au sein du groupe -Mikel OLIVEIRA est à la batterie- et l'invitation régulière de la flûtiste Glenda PÉREZ, " BELLITA"poursuit ses prestations à la Zorra y El Cuervo et l'organisation de Mujeres en el Jazz.


Bellita y Jazztumbatá. La Zorra y El Cuervo 2007.


Bellita & Glenda. Jazz on the Green Festival 2008. 

En 2007 "BELLITA" entraîne ses partenaires au Danemark. Elle invite pour le concert de Copenhague, le trompettiste Luis Álvaro VARONA et le batteur Ignacio BERROA. Les prestations dans les clubs de La Havane continuent en 2008, année durant laquelle "BELLITA y JAZZTUMBATÁ" participe au Jazz on the Green Festival de Trinidad y Tobago puis au Festival de Jazz de Martinique. La formation y partage la scène avec Marcus Miller. Dès le début de l'année Eumir SANTACRUZ a pris le saxophone et Glenda -qui prend des parties vocales- est désormais membre à part entière de "JAZZTUMBATÁ".

En fin d'année "BELLITA" ouvre sa peña mensuelle à la Casa de la Cultura de Plaza où elle accueille ses invités. Eduardo HERNÁNDEZ est devenu le batteur du groupe. Après le Festival de Jazz Plaza auquel elle participe sur la scène de la Zorra y El Cuervo "BELLITA" a le privilège d'inaugurer dans le même club le premier concert de jazz diffusé en direct sur Radio Taïno.

"El Pulpo" Miranda.

"BELLITA y JAZZTUMBATÁ" poursuit en 2009 ses présentations à La Zorra y El Cuervo et maintient la peña mensuelle. Avec ses partenaires elle donnent également des concerts à l'Uneac dans le cadre des Jueves del Jazz. La formation participe à la seconde édition de Jazz Artists on the Green à Trinidad y Tobago avant de recevoir pour un concert au Teatro Mella un big band de ce pays.

Après les activités régulières dans les clubs de la capitale « BELLITA  » et ses musiciens de « JAZZTUMBATÁ  » réalisent une tournée dans l’île, célébrant quelques concerts dans la province natale de « El Pulpo », Ciego de Avila. Au retour la formation de BELLITA retourne à sa peña, à La Zorra y El Cuervo, aux Jueves de Jazz; donne deux concerts à l’Hôtel Nacional et au Pabellón Cuba. Au milieu de l’année la formation s’envole vers le Canada pour participer au Festival del Habano à Toronto, complétant cette tournée par des  concerts au Lula Lounge, au Kosa Arts Music à Montréal, au Festival de Brampton et au Club de Jazz Dora Q.

 

Lula Lounge. Toronto 2010.

Un court séjour dans leur île pour le concert  mensuel à l’Hôtel Nacional et les prestations à La Zorra y El Cuervo et BELLITA, « El Pulpo » et leurs partenaires retournent au Canada pour une série de concerts.
Le travail régulier à La Havane se poursuit avant le départ en fin d’année pour le Nigeria où « BELLITA y JAZZTUMBATÁ » joue dans plusieurs grands hôtels et festivals. Au milieu de l'année LARRINAGA réintègre la formation..
2011 est marqué en début d'année par une nouvelle tournée au Canada. les activités se poursuivent dans les clubs et à la peña de « BELLITA  » lors des deux années suivantes. En 2012 « BELLITA y JAZZTUMBATÁ » donne de nouveau des concerts au Canada notamment au Calgary Italian Club de Calgary.


Jazztumbatá à Calgary en 2012.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* « Bellita y Jazztumbatá », La Havane, 1995, Roundworld 758661970520. ..........

Cuba et le Jazz. Aujourd'hui le Jazz.
>>>>

Bellita y Jazztumbatá sont des habitués du Club de Jazz
La Zorra y El Cuervo.

>>>>

....Biographies....

<<<<
Bauzá, Mario.
 
 
Bergaza, Felo .
>>>>