ARGUDÍN, Yoandy (La Havane 1989)

Yoandy ARGUDÍN n’est pas né dans une famille de musiciens et rien ne semble le prédestiner à une carrière musicale. Toutefois, tout petit, parmi ses jouets, figurent  une guitare, un bongó, des claves,  des maracas et  ces jouets l’interessent, particulièrement la guitare. Il passe des tests pour entrer en 1999 à l’Ecole de musique Paulita Concepción  mais faute de place il est orienté vers le trombone. Il ne connaît pas l’instrument  et ne l’apprécie pas particulièrement mais pense que c’est une solution pour rester à l’Ecole et revenir ensuite à la guitare. Toutefois rapidement le trombone le séduit et il en devient totalement conquis
 

.Il s’intéresse à la musique et plus celle-ci est compliquée plus elle le passsionne. Il tente avec son instrument  de jouer des travaux écrits pour trompette, flûte… Il est attiré par Joaquín MARTÍNEZ, clarinettiste, membre et directeur d’une formation de l’Ecole,vers  « Las ESTRELLAS del FUTURO », dans laquelle il fait ses premières armes collectives. Dans ce quinteto où figurent deux trompettes et deux trombones il rencontre également le trompettiste Tonatiut ISIDRÓN. Tous trois resteront ensemble durant plusieurs années. Yoandy participe aussi à l’Ecole à de nombreuses  jam’s et parallèlement entre dans l’Orchestre Symphonique Jeune.  A cette époque il commence à écouter et à s’intéresser au jazz.


Yoandy entre en 2004 au Conservatoire Amadeo Roldán d’où il sort professeur de musique en 2008.  Il a l’opportunité de suivre des cours d’été de jazz à l’Université Jazz Camp Studio au Canada en 2007 en compagnie de ses deux amis et de la chanteuse Luna MANZANARES.
Il profite du séjour canadien pour participer à Atlantic Jazz Festival à Halifax avec « Los PRIMOS ». Il joue aussi avec le groupe pour le Salsa Festival à Roadside Willies, au Club Caliente... .

Le travail produit au niveau arrangements, orchestrations, interprétations … font réellement entrer Yoandy dans un monde définitivement professionnel et le marque comme jazzman.


Yoandy et Los Primos. Roadside Willies 2007.


Lors de cette étape au Conservatoire le tromboniste  s’insère dans de nombreux projets,  concerts, programme télévisés…  Il est notamment invité par le saxophoniste Orlando SÁNCHEZ en 2008 pour un concert au Museo de Bellas Artes et a l’occasion de jouer ses propre compositions. Yoandy participe au Big Band dirigé par Jorge Luis TRIANA, puis dans celui de Joaquín BETANCOURT en 2009 .
L’année de son diplôme pour lequel il interprète sa première véritable composition personnelle « No sé »  il se présente pour la première fois au Concours JoJazz  et en 2011 il y obtient le 3° Prix. Yoandy continue de composer remettant sans cesse en question son travail à mesure qu’il progresse sur le plan des connaissances harmoniques, ritmiques… « Sobre el sueño » en est l’exemple type jusqu’à son apparition dans un premier disque.


Yoandy ARGUDÍN participe au lancement du disque du groupe « BUENA FE », « Catalejo » en 2008.
En 2010 il enregistre avec BETANCOURT et son orchestre de jeunes jazzmen « El Sueño del Pequeño Quín ». Il a également l'opportunité de rencontrer à La Havane Wynton Marsalis et de jouer en sa présence avec le Big Band pour leconcert de bienvenue et lors d'une jam' session.
L’année suivante Yoandy entre dans deux formations traditionnelles celles de Paulo F.G. et de Achy LANG. Il reste une année dans « La ELITE » participant à plusieurs concerts en province.

Son implication dans « AFRO CUBA de Achy LANG » est plus importante. Il y exécute des solos, propose des arrangements et enregistre le premier disque de la formation, « Achy Lang y su nueva perspectivas ». Il continue plusieurs années à travailler avec le groupe ensuite baptisé « ACHY LANG ».



Yoandy avec Achy Lang. 23 y M . Décembre 2013.




Le trombone de Yoandy est remarqué par ses jeunes camarades et il joue fréquemment dans les principaux groupes de joven jazz dans les clubs et théâtres de la capitale. On l’écoute ainsi entre 2010 et 2012 avec le pianiste Rolando LUNA, le saxophoniste Emir SANTACRUZ, le groupe « ODDARA » du batteur Eduardo BARROETABEÑA avec qui il se montre au Jazz Café, à La Zorra y El Cuervo, la Casa del Alba… ; le clarinettiste Ernesto VEGA, le trompettiste Yasek MANZANO  et participe au « HAVANA COLLECTIVE » de ce dernier. Avec le Big Band de Joaquín BETANCOURT il joue pour le Festival Jazz Plaza en décembre 2011.


Yoandy, Toniatuh Isidrón et Emir Santacruz
avec Oddara. La Zorra y El Cuervo 2010.

En 2012 le saxophoniste Michel HERRERA l’appelle pour entrer dans son groupe « JOVEN JAZZ ».

ARGUDÍN est invité  pour de nombreux enregistrements desquels il faut détacher en 2012 « Havana Jazz Collective » de MANZANO ; « El Joven espíritu del jazz » du contrebassiste gastón JOYA ; « Cuba Danzón Now » du pianiste Alejandro FALCÓN… L’année suivante c’est « Mambazo » le second album de la formation de BETANCOURT pour lequel il assiste le maestro dans la direction musicale ;  « Madre tierra » de HERRERA  ainsi que le premier disque de Héctor QUINTANA.

Yoandy avec la formation du saxophoniste Michel Herrera.
La Zorra y El Cuervo 2013.

A son tour  Yoandy entre en studio pour son premier disque, « Trance » avec plusieurs de ses compositions « Sobre el sueño », « Cha pa’ Señor Joaquín », « Canto a la Virgén », « El despertar de los Mevis » ainsi que des arrangements de  « Drume negrita » et de « La caña fistula ». L’objectif est de mettre en place toutes les connaissances et les goûts acquis  à cette date à travers études et expérience. Le personnel du disque se compose selon les thèmes d’un jazz band ou un quintetoou  un ensemble à cordes, un cœur à quatre voix… Le désir d’exposer au public, sur scène, ce travail se heurte à la complexité  du projet et l’idée surgit en juillet 2013 d’organiser « CUBAN EVOLUTION », un groupe qui pourrait prendre diverses formes selon les lieux et circonstances. Le tromboniste s’entoure de partenaires qu’il fréquente dans les autres groupes, Emir SANTACRUZ, Michel HERRERA, Rolando LUNA et appelle d’autres musiciens : Evelyn SUÁREZ, flûte; Lina SAROZA, saxophone baryton; Yissy GARCÍA, drum; Adel GONZÁLEZ, percussions, Harold MADRIGAL, trompette.
Le premier grand concert a lieu en février 2014 au Museo de Bellas Artes et marque la naissance physique du groupe.



Yoandy Argudín avec Cuban Evolución. Thème "La caña fistula". Concert Museo de Bellas Artes 2014.


Au mois d'avril il participe au concert que donne le pianiste Alejandro FALCÓN pour présenter le disque réalisé avec le queniste argentin Rodrigo Sosa à la Casa de las Américas à La Havane. A mois de mai Yoandy - devenu membre du jury de Cubadisco pour les sections jazz et fusion- donne un second concert avec sa formation dans le cadre de la Semaine polonaise aucours duquel outre son propre répertoire le groupe interprète huit thèmes issus du cinéma polonais arrangés par Yoandy, Michel HERRERA et Emir SANTACRUZ.

En mai Yoandy il rejoint le groupe du salsero Alain DANIEL avec qui il joue dans l'île.

Jusqu'au mois d'août le tromboniste s'insère dans les formations de ses habituels amis et à cette date part en Angola pour le festival Fenacult avec la banda de Joaquín BETANCOURT, orchestre avec lequel il participe aussi en novembre aux concerts du concours JoJazz et en décembre au Festival Jazz Plaza. Au répertoire figure sa composition "Cha pa' Señor Joaquin".
Ce même mois avec son groupe il donne un nouveau concert cette fois pour la Journée de l'Indépendance de la Pologne.

 

Jazz Plaza 2014.

Laissant de côté son projet personnel Yoandy collabore de nouveau avec plusieurs musiciens de son cercle. Il enregistre ou joue ainsi au cours de 2015 avec les saxophonistes Carlos MIYARES; Emir SANTACRUZ pour un concert à l'Auditorium du Musée des Beaux Arts, les trompettistes Yasek MANZANO, Tonatiuh ISIDRÓN pour le concert de celui-ci; Descemer BUENO, le colombien Jorge Villamizar....
Pour le Fiesta del Tambor en mars il intervient avec le saxophoniste américain Jeff Coffin. Tout au long de l'année il joue à La Havane et dans l'île avec groupe de Alain DANIEL avec qui il effectue une tournée au Venezuela.
Au mois de décembre ARGUDÍN accompagne la chanteuse portoricaine Olga Tañon lors de son concert à la Tribuna Antiimperialista et participe au projet de la chanteuse Yanet VALDÉS à La Zorra y El Cuervo.

Yoandy lors du concert de Olga Tañon.

En mars 2016 Yoandy est à son tour sur la scène de l'Auditorium du Musée. Il propose des thèmes connus qu'il a déjà joué dans divers concerts personnels ou comme invité. C'est le cas de "How insensitive", le thème de Jobim; "La caña Fistula" de Oriente LÓPEZ, "Rosemary's Baby" du polonais Krysztof Komeda. Il offre également ses compositions personnelles. « CUBAN EVOLUTION » change de géométrie pour ce concert. ARGUDÍN s'entoure de David FAYA, basse; Reiner MENDOZA, drum; José PUPO, piano, Yanet VALDÉS, voix et invite la flutiste Evelyn SUÁREZ et le saxophoniste Emir SANTACRUZ.
Il enregistre également avec Yasek MANZANO.

 

Yoandy lors de son concert au Museo de Bellas Artes.


Le mois suivant il part avec la formation de Alain DANIEL au Venezuela. Ils jouent notamment au club Sarao's


Yoandy au Sarao's avec la formation de Alain Daniel.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* "Cuban Evolución", L.H. 2013, à paraitre en 2015.

* In " Michel Herrera. En la espera", L.H. 2010, Colibrí 202.
* In " Joaquín Betancourt y la Joven Jazz Band. Sueños del Pequeño Quin", L.H. 2011, Colibri 223.

Yoandy Argudín est un habitué du Club de Jazz
La Zorra y El Cuervo.

>>>>

....Biographies....

<<<<
Arcaño, Antonio.
Armenteros, Alfredo "Chocolate".
>>>>