Orquesta Hermanos PALAU

La famille PALAU quitte la Catalogne pour Cuba en 1865. Elle s'installe à Camagüey. Le chef de famille est musicien et ses fils, notamment Rafael -né en Espagne l'année antérieure et disparu en 1906- et Felipe (1865-1937) suivent ses traces. Tous les deux ont assumé les fonctions d'organiste à la Cathédrale de La Havane. Ils sont d'excellents compositeurs et d'une manière générale tous les descendants sont de bons musiciens qui pour la plupart étudient au Conservatoire à Guanabacoa.


Los Califates en 1924.
Lorenzo, batterie; Felipe,  violon;
Bebito Hernández, banjo; Rafael, saxophone;
Raimundo, saxophones et au centre Genaro pianiste.
Photographie Collection Luis Palau.

Une nouvelle génération PALAU, sous la direction de Raimundo et Genaro, fonde à La Havane 1922, un des premiers orchestres Tipo Jazz Band . L'ensemble est fortement inspiré des orchestres américains qui viennent jouer à La Havane dans les hôtels. Il joue également une partie du répertoire de ces orchestres, fox-trot , charleston La famille fournit les musiciens : L'aîné est Luciano . Il est par ailleurs lui aussi l'organiste de la Cathédrale mais ne s'implique pas véritablement dans l'orchestre. Francisco est flûtiste; sa présence au sein du Jazz Band est ponctuelle. Il se consacre plutôt à l'imprimerie qu'il dirige avec Rafael II . Ce dernier est saxophoniste, arrangeur mais très souvent c'est lui qui est à la contrebasse.

Raimundo lui aussi est saxophoniste. Genaro est pianiste; Lorenzo batteur; Felipe violoniste. Un seul musicien n'appartient pas à la famille, "Bebito" HERNÁNDEZ qui joue du banjo. Ces six derniers constituent l'ossature de la formation qui prend le nom de « Los CALIFATES » et le garde presque toute la décennie avant que Felipe, père de cette première génération, suggère de le changer pour « Los Hermanos PALAU ». Bientôt le groupe a besoin d'un chanteur et le recrutement se porte sur Germán PINELLI .

Germán Pinelli, la voix des Palau au Cabaret Sans Souci. 1934.
Photographie Collection Luis Palau.
Les Tipo jazz bands du début de la décennie prennent de l'ampleur et augmentent le nombre de leurs instrumentistes. Felix GUERRERO, à peine âgé de quinze ans, entre dans la formation. Il est guitariste mais n'hésite pas à prendre les maracas . Le trompettiste Luis ESCALANTE et le saxophoniste VIANA sont engagés à leur tour.
Lorenzo disparaît tragiquement dans un accident et c'est « Ticán » qui le remplace. « Los Hermanos PALAU » occupent alors la scène du cabaret Sans Souci. En 1931 l'orchestre est invité à Hollywood avec Ernesto LECUONA pour jouer dans un film, Cuba Love Song avec Buster Keaton et pour lequel il interprète « El Manisero ». Au fil du temps on retrouve les « Hermanos PALAU » dans d'autres films, Mi tía de América et Estampas habaneras respectivement tournés en 1936 et 1939.
Hollywood 1931. De gauche à droite :
Ernesto Lecuona, Louis López, Rafael Palau, Alberto Bolet,
Buster Keaton et une actrice,
Antonio Pinelli,
Genaro, Raimundo, Lorenzo, Felipe Palau,
Felix Guerrero,
Alfredo "Boco Chula" Hernández et Fernando Díaz

La renommé du tipo jazz band est grande à La Havane. La formation joue dans les académies, les hôtels comme le Plaza, les cabarets, comme le Sans Souci, La Concha …. La mode du Tango pousse les frère à organiser un conjunto spécialisé dans l'interprétation de ce genre. C'est alors Genaro qui joue du bandonéon.

 

Le Jazz Band des frères Palau à l'Hôtel Plaza en 1932.
Rafael tient la contrebasse et Luciano est à ses côtés.
Photographie Collection Luis Palau.



Page du "Directorio Musical" de 1939 comportant la publicité pour l'Orchestre Hermanos Palau.

Le trompettiste Julio CUEVA à son retour d'Europe entre à son tour dans l'orchestre. Il en profite pour participer aux enregistrements de la fin de la décennie tout comme Orlando "Cascarita " GUERRA . Rafael de los REYES entre aussi comme tromboniste de l'orchestre.

Hermanos Palau . "Ta Bueno Ya". Voix O. Guerra... >>> ...


Ce dernier laisse sa voix sur " La Araña y la Mosca " , "Aprietame mas ", " T'a bueno ya ", une composition du saxophoniste Pedro GUIDA -lui aussi au sein de la formation- et offre l'une des plus anciennes versions du "Guampampiro" de "Chano" POZO.

Au début des années quarante « Los Hermanos PALAU » se produisent sur diverses stations de radio dont Radio Suaritos, la RHC Cadena Azul. Cette décennie marque l'entrée dans l'orchestre d'une nouvelle génération des PALAU. Rafael "Tata ", saxophoniste intègre le Tipo Jazz Band puis Luis en 1942. Tous deux sont les fils de Rafael. Luis PALAU n'a qu'une douzaine d'années mais il est déjà batteur, formé par Walfredo de los REYES, et bongosero formé par Marcelo "El Blanco"; Alberto ABREU. Il écoute et regarde à la station RHC "Chano" POZO qui en 1942 lui offre un quinto. Jorge, tumbadora est le fils de Francisco ; Enrique, saxophone et Toni, trompette, sont les fils de Luciano .


Sur Radio Cadena Azul en 1940 avec Julio Cueva, à droite, "Cascarita" et Rafael de los Reyes, trombone...
Photographie Collection Luis Palau.

Les plus grands hôtels et cabarets continuent d'accueillir «Los Hermanos PALAU », Le Plaza, le Sans Souci, le Summer Casino où le groupe joue en 1944, le Casino Deportivo en 1947, le Ministère de l'Education en 1948....


Orquesta Hermanos Palau. Casino Deportivo. 1947: 1. Rafael, père; 2. Genaro;
3. Raimundo; 4. Rafael "Tata"; 5. Luis; 6. Pedro Guida; 8. Dulce María Fresneda;
10. Evelio Martínez; 12. Toni.
Photographie Collection Luis Palau.


Cette période est faste également pour les enregistrements puisque sans interruption de 1941 à 1949 "Los Hermanos PALAU" vont chaque année entrer en studio, le plus souvent avec comme invité une chanteuse ou un chanteur. Au fil du temps ce sont les voix de Rita MONTANER, Radeúna LIMA, Myrta SILVA, Dulce María FRESNEDO, Rubén GONZÁLEZ, Manolo MANRIQUE, Manuel LICEA ... etc qui seront accompagnées par l'orchestre.
Roberto FAZ vient chanter dans la formation en 1946. Il fait partie des nombreux chanteurs qui après "Cascarita" passent au sein de l'orchestre comme "El Indio" ou comme Marcos PERDOMO qui compose pour le groupe « El Bobo de la yuca » .
La formation tourne dans l'île, notamment à Camagüey et s'envole en 1946 vers le continent où elle joue au Venezuela, au Mexique avec PINELLI comme chanteur, à Curaçao, en Argentine coïncidant avec "ANACAONA"...

 

Tournée au Venezuela , février 1946. Documents El Heraldo.


Au début des années cinquante c'est au cabaret Bambú que le jazz band s'installe tout en continuant dans ses lieux de prédilection comme le Sans Souci.


Eddy Martínez, Manuel Duchesne, trompettes.; Luis, batterie; Rolando Laserie, voix; Rafael, père, contrebasse et Mario Santana, piano; Enrique, Pedro Guida, Raimundo, saxophones.
Cabaret Sans Souci 1950.

Photographie Collection Luis Palau.


La formation rencontre certaines difficultés car les fondateurs sont vieillisants et malades. Le diabète les décime un à un. D'autres musiciens viennent compléter l'orchestre et c'est ainsi que sont recrutés Rolando LASERIE, voix; Miguel SÁNCHEZ, Leonardo TIMOR Jr. et MEDINA trompettes puis Manuel DUCHESNE; Mario SANTANA, piano.
Après une tournée en Haïti au début des années cinquante les frères se dispersent dans d'autres formations signifiant la fin de l'orchestre familial. Luis prend son indépendance en 1952. "Tata" l'année suivante rejoint le chef d'orchestre venezuélien Larrain. Jorge en 1953 devient le conguero du "CONJUNTO Senén SUAREZ". Enrique, à la fin de la décennie est saxophoniste de l'orchestre de Walfredo de los REYES Jr. au cabaret Parisien.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* " Orquesta Hermanos Palau, La Ola Marina " L.H. 1939-1941, Tumbao TCD 035.

Des premiers Jazz bands aux grands ensembles des années quarante.
>>>>
Les Fabuleuses années cinquante.
>>>>
Cuba et le Jazz. Les pionniers.
>>>>

Carlos Faxas.
>>>>

.... Tous les groupes ....

O
<<<<
Patria, Cuarteto.
>>>>