JEUNES JAZZMEN DE CUBA
>>>>



LÓPEZ-NUSSA, Harold (La Havane 1983)

Harold LÓPEZ NUSSA voit le jour dans une grande famille de musiciens dont les plus connus sont son oncle le pianiste Ernán et son père le batteur Ruy . A huit ans il débute des études classiques de piano et durant ses études se présente à de nombreux concours à Cuba et hors de l'île, notamment au Citta d'Senigalia où il connaît de réels succès. Très tôt Harold joue avec plusieurs orchestres symphoniques mais ses qualités lui permettent d'être encore plus largement apprécié tant comme soliste que pour accompagner d'autres artistes comme Samuel ÁGUILA en 2002, la jeune chanteuse Aurora de los Andes en 2004 dans leurs prestations à l'Auditorium du Musée des Beaux Arts de La Havane.


JEUNES JAZZMEN

DE CUBA

En 2003, il forme le groupe “ESPIRITUAL ” avec son frère Ruy Adrián à la batterie, Mauricio GUTIÉRREZ, percussions; Damián NUEVA , contrebasse et deux saxophonistes, Alejandro SÁNCHEZ et Robertico MARTÍNEZ.

 

Harold y el Grupo Espiritual, 2003. Photographie. Collection H. López Nussa.


Harold LÓPEZ NUSSA passe sans difficultés du jazz à la musique de concert et, avec l'Orchestre Symphonique National, il participe à la première mondiale de l'intégrale des concerti pour piano de Heitor Villalobos en interprétant le “ Concierto N° 4 ”.

L'année suivante il participe au Festival de Piano de Enghien les Bains, en France. Harold forme également partie du groupe dirigé par Carlos SARDUY RUMBATERE ” qui, d'une part, accompagne la chanteuse Teresita GARCÍA CATURLA, mais possède aussi sa propre vie comme quinteto de jazz qui trouve sa place régulièrement au Club la Zorra y el Cuervo.


Harold López Nussa et Carlos Sarduy -trompette- avec Rumbatere au Club La Zorra y El Cuervo.
Photographie Patrick Dalmace.

Parallèlement à la poursuite de ses études à l'Institut Superieur des Arts, il fréquente toute la jeune génération de musiciens qui émerge en ce début de siècle, joue, enregistre avec eux, tant dans le monde de la musique bailable : “KLIMAX ”, “CONEXION SALSERA ”, Haila MOMPIÉ , YUSA , que du Jazz , Bobby CARCASSÉS , Alexander BROWN ....

Au début de l'année 2005 Harold , également pianiste du cuarteto de BROWN enregistre avec lui le premier Dvd réalisé par les studios Abdala de La Havane. Harold LÓPEZ NUSSA travaille également avec le chanteur franco-espagnol Nilda Fernández et le groupe de danse “RETAZOS” pour la chorégraphie “La vie en Rose”.


Harold durant l'hommage qui lui est rendu par le Club de Jazz
La Zorra y El Cuervo après son succès à Montreux.
Photographie Patrick Dalmace.

Dans le courant de cette même année Harold s'inscrit au concours de jazz organisé dans le cadre du Festival de Montreux et remporte le premier prix de piano ce qui lui vaut de monter sur scène lors de la nuit de clôture et au retour un hommage exceptionnel à la Zorra y el Cuervo.

 

Harold López Nussa présenté à Montreux

;;;;

;;; Harold López Nussa, "En vivo en Montreux " ;;;;

Avec son oncle Ernán et Alfredo RODRÍGUEZ, semi-finaliste à Montreux, ils offrent au Teatro Amadeo Roldán une prestation à six mains sur le thème de Ernán Momo ”.
Harold retourne en Europe à l'automne pour jouer à Paris au même programme que "Chucho" VALDÉS .

Pour clore cette riche année Harold LÓPEZ NUSSA participe dans le cadre du Festival Jazz Plaza à la master class donnée par son père, La percusión cubana en la batería et est l'invité de PianoJoJazz du même évènement. Sur la scène de l'Hôtel Habana Libre avec d'autres jeunes jazzmen il accompagne également la jeune chanteuse Idania VALDÉS.

L'année 2006 débute pour Harold par une nouvelle sortie hors de Cuba. Il accompagne à Cancún les vedettes du spectacle Las Estrellas del Buena Vista Social Club. Il joue ensuite à New York pour un concert aux Nations Unies. A peine de retour il participe à la série de concerts Piano Solo au Teatro Roldán et interprète avec l'Orchestre Symphonique National des oeuvres de Saint Saens et Dvorak. Entourés d'une pléiades de jeunes jazzmen, parmi lesquels Carlos MIYARES au saxophone ténor et son frère Ruy Adrian LÓPEZ NUSSA à la batterie, il enregistre "Canciones" à La Havane.
Avec son oncle Ernán LÓPEZ NUSSA il joue au Festival de Jazz de Saint Domingue. Harold retrouve l'Europe au milieu de l'été et y joue notamment avec le groupe de YUSA.

Harold LÓPEZ NUSSA joue à l'Auditorium du Teatro de Bellas Artes ainsi qu'au Teatro Karl Marx dans le cadre de Cubadisco '07. Il part ensuite au Festival d'Orléans en trio avec son frère Ruy Adrián à la batterie et Nestor del PRADO à la contrebasse, puis à Paris au Sun Side. Il donne au milieu de cette année son premier concert au Teatro Amadeo Roldán de La Havane, joue à La Casa del Ebano, avant de se présenter au 1° Festival de Jazz de Varadero puis d'ête invité par le trompettiste Yasek MANZANO pour un concert à l'auditorium du MNBA.

A la fin de l'année sort le disque issu du Festival de Montreux "Sobre el Atelier". Abonné au voyage vers la France, il le présente à Paris, Lille, puis avec le trio joue en Martinique.

Pour inaugurer l'année 2008 Harold offre, dans un Teatro Amadeo Roldán complet, un concert de présentation de son disque "Canciones" comportant des thèmes d'auteurs et deux compositions personnelles "Timbeando" et "Bailando Suiza". Il ne tarde pas à retourner de nouveau en France, à Paris, Nîmes et à Bordeaux, avec son trio composé de Ruy Adrián, son frère et de Felipe CABRERA.

Harold enchaîne à ce voyage en France une prestation lors du Jazz Plaza pour un hommage au pianiste catalan "Tete" Montoliu. Il est ensuite au Teatro Roldán pour un concert avec l'Orchestre Symphonique de Cuba. Sans complexe le jeune pianiste rejoint le courant du Hip Hop pour un autre rendez-vous au Teatro Karl Marx avec YUSA et Kelvis OCHOA puis participe au grand gala des disques Colibri.

 

Harold López Nussa en vivo en Bellas Artes. Gala Colibri 2008. ;;;;

 

 

 

 

 

 

Ce début d'année lui donne le temps d'enregistrer la musique de deux documents audiovisuels pour l'I.C.A.I.C. Salvador de Cojimar et Septima Estación. Il collabore également à un enregistrement du guitariste Elmer FERRER.


Lorsque Omara PORTUONDO abandonne sa grande formation pour un quinteto, elle appelle Harold LÓPEZ NUSSA qui tout au long de l'année participe à tous les grands concerts internationaux qu'elle donne au Canada, dans toute l'Europe :en Allemagne, France, Belgique, Italie, Grèce, Russie, Hollande, Grande Bretagne, Hongrie, Espagne, Norvège... ainsi qu'à Cartagena de Indias.
Harold continue également à se présenter avec sa formation personnelle à Cuba où le public de la capitale peut l'écouter à l'Auditorium du Musée des Beaux-Arts, au Club La Zorra y El Cuervo...

 

A l'étranger avec son trio il donne divers concerts en marge de ses prestations avec Omara comme à Barcelone à l'Auditori pendant le Voll Damm Festival de Jazz ou encore à Toulouse.

En fin d'année pour un grand concert à deux pianos avec Aldo LÓPEZ GAVILÁN à la mémoire de Harold GRAMATGES, récemment disparu, il interprète divers thèmes dont "Herencia" en hommage au disparu, une pièce complexe où se mêlent classique, jazz et populaire.

Le duo Aldo-Harold au Teatro Roldán pour l'hommage à Gramatges.
Photographie La Jiribilla.


Harold débute l'année 2009 avec ses partenaires -Ruy Adrián et Felipe CABRERA- en participant à l'Olympia à Paris au Festival Carib'In jazz puis au Festival Jazz Plaza avant d'enchaîner une succession de concerts avec Omara PORTUONDO entrecoupée de prestations en France avec son trio, complété par le percussionniste MANSAROLL. Il met à profit son passage à Nîmes pour enregistrer en trio "Herencia" avec parmi les titres "Es mas, te perdono" avec la voix de Omara; "Tears in Heaven" de Eric Clapton ou encore sa composition "La Jungla"...
Il joue ensuite à Londres au Barbican Center. Le milieu de l'année lui permet d'assurer un travail personnel plus important en soliste ou avec le cuarteto, d'abord à Cuba au Teatro Roldán où il invite la chanteuse Idania VALDÉS puis au moment des festivals européens à Montreux pour lequel il compte avec le flûtiste Dave Valentin et où il jamme avec le batteur Horacio "El Negro" HERNÁNDEZ et en France pour Jazz à Oloron; FiestaSète, Jazz à Vannes...


LÓPEZ NUSSA retrouve Omara et la tournée internationale- Italie, France, Espagne- avant de reprendre le chemin de l'île pour monter une nouvelle fois sur la scène du Teatro Roldán.
Orlando VALLE l'invite à entrer dans son "MARACA & The MONTEREY LATIN JAZZ ALL STARS" pour un concert en Colombie pour le Barranquijazz.


Harold López Nussa avec la formation de Omara Portuondo. Festival San Javier 2009.

Deux concerts américains avec Omara précédent une tournée personnelle en France avec son trio, tournée au cours de laquelle il joue à Paris au New Morning, avec le trompettiste Maikel GONZÁLEZ comme invité; de nouveau à Nîmes pour AggloJazz où le trio invite le trompettiste Renaud Gensane; à Nancy pour le Festival Nancy Jazz Pulsations .

 

Harold López Nussa Trio

 

Harold LÓPEZ NUSSA enjambe la Caraïbe pour jouer avec le cuarteto - incluant Maikel GONZÁLEZ - au XI° Festival International de Puebla au Mexique. Au long de l'année Harold LÓPEZ NUSSA s'est régulièrement présenté au club La Zorra y El Cuervo. Il joue aussi en fin d'année au patio-bar des studios Areito pour les descargas Trovando. Pour clore 2009, le pianiste espère ouvrir sa peña chaque dimanche au Bar de l'Hôtel Ambos Mundos et offrir un concert pour Noël au Teatro Roldán afin de présenter au public cubain son récent disque.


Au début de la nouvelle année Harold et son trio "HERENCIA" -Ruy Adrián et Felipe- invitent Maykel GONZÁLEZ et la chanteuse Haydée MILANÉS au Teatro Amadeo Roldán puis le pianiste est l'invité de "Maraca" pour l'historique concert du "MARACA & The MONTEREY LATIN JAZZ ALL STARS" au Teatro Nacional. Quelques prestations en club, à la Zorra y El Cuervo précèdent pour Harold une série de concerts au Mexique, aux Etats Unis et en Martinique avec Omara PORTUONDO, entrecoupée d'une prestation à trois pianos à La Havane avec Guido et Aldo LÓPEZ GAVILÁN sur un répertoire de Bach. C'est ensuite au tour du trio de gagner l'Europe pour proposer un répertoire axé sur les thèmes du disque "Herencia". Débutant au Festival Banlieues Bleues le trio poursuit sa route vers la Hollande, l'Italie et Paris les accueillent avant que le pianiste ne retourne auprès de Omara pour la tournée norvégienne.

A Santa Clara la famille LÓPEZ NUSSA rend hommage à Leonel López Nussa, peintre, dessinateur, écrivain, critique. Harold joue de nouveau au Teatro Amadeo Roldán avec Ruy Adrián, drum, Yandi MARTÍNEZ basse et Edgar MARTÍNEZ, percussions et plusieurs musiciens étrangers dont le saxophoniste David Sánchez avec lesquels il enregistre.

Harold conduit de nouveau "HERENCIA" en Europe. Avec ses partenaires il parcourt la France, joue à Londres; offre un concert en solo à Paris, en duo avec Yaaron Hermann. Il invite pour plusieurs festivals le trompettiste Julio PADRÓN à se joindre au trio. A Rouen pour ArchéoJazz il propose un duo avec Ruy Adrián à la batterie. "HERENCIA" s'envole pour Montréal pour le Festival de Jazz puis Harold retrouve le "MONTEREY LATIN JAZZ ALL STARS" à Rotterdam.

Bruxelles 2010. Photographie de Rodolphe de Dekker.


Harold López Nussa Trío. Festival de Monte Carlo 2010.

Harold offre une nouvelle prestation à La Havane, à l'Auditorium du Musée des Beaux Arts. "Los 3 golpes", " Herencia", "La Jungla" , " Pa´ Philippe" - ces deux thèmes avec d'excellents solos à la batterie de Ruy Adrián -, " Saltando suiza" sont fortement ovationnés. Ce concert lui permet de présenter au public havanero le guitariste Swami Jr. -excellent sur "La Felicidad"-, son partenaire dans la formation de Omara PORTUONDO. Avec celle-ci il enregistre un nouveau disque et s'envole jusqu'à la fin de l'année pour une tournée qui fait deux haltes au Mexique, à Chihuahua et Juárez; une à Bogota avant de parcourir une grande partie du territoire des Etats Unis. Ce périple est entrecoupé d'un concert à La Havane où Harold LÓPEZ NUSSA interprète en soliste les "Dix Bocetos para piano" de Leo BROUWER à la Basilique San Francisco de Asis. En novembre il enregistre en France le disque "El Pais de las Maravillas". Il est accompagné de son frère, de Felipe CABRERA et du saxophoniste David Sánchez. Parmi les thèmes enregistrés figurent, outre le thème donnant son titre au disque, "Guajira", " Caminos", "Amanecer", "A Camilin"...

Tout au long de l'année les concerts internationaux avec Omara se poursuivent. Le public cubain à l’opportunité d’entendre Harold et le trio au piano bar de l’Hôtel Florida en avril et pour un concert célébrant les dix ans de la revue La Jiribilla  au Patio Baldovina. Régulièrement Harold se présente au cours de l’année 2011 à La Zorra y El Cuervo chaque fois que les tournées internationales le ramènent à Cuba. Celles-ci sont nombreuses pour cette année.

Après avoir reçu une distinction Talent du Jazz 2011 à Paris, Harold, avec le trio, joue en Europe en mai avec pour invité le saxophoniste David Sánchez qu’il retrouvera plusieurs fois au cours de l’été à Oloron, au Kulturzelt de Kassel, à Avignon.
Une escapade au Festival de Jazz de Montreal et LÓPEZ NUSSA et ses partenaires reviennent en  France pour la saison des festivals. On entend le trio à Vienne,  Juan les Pins, Paris, Marciac...

 


Harold López Nussa Trío. Montréal 2011.

Les trois partenaires font une incursion au Festival de Montreux et à l’Ospedaletti Festival. Au milieu du mois d’août le trio rentre à Cuba et Harold  rejoint Omara PORTUONDO pour un concert au Teatro Karl Marx puis donne à la Basilique de San Francisco un concert avec son partenaire chez Omara le guitariste Swami Jr.


Harold López Nussa Trío. Festival de Marciac 2011.

Après le Festival de Jazz de Cali en Colombie début septembre, pour lequel Harold se produit en cuarteto avec Luis IZQUIERDO à la contrebasse et Maikel GONZÁLEZ à la trompette, le reste du mois est consacré à une tournée dans l’île, Harold entraîne son trio à Santiago de Cuba, Bayamo, Cienfuegos, Pinar del Río, Mayabeque. Pour ce périple c’est Luis IZQUIERDO qui prend la contrebasse.  Harold est au début d’octobre l’invité du programme radiophonique A Buena Hora diffusé en direct de La Zorra y El Cuervo, participe ensuite à un Hommage à Bola de Nieve au Museo de la Música pour lequel invite la chanteuse Miriam RAMOS puis repart avec le trio en Europe où les clubs l’attendent, Le Duc des Lombards à Paris, Le Jazz Zèbre à Perpignan,  la Spirale et le Jazz Club Moods en Suisse et la tournée se termine à Bratislava. En novembre le trio avec Swami Jr se présente au Festival Paraty Latino au Brésil.

Tournée 2011 à Bayamo
.

La fin de l’année est cubaine avec un retour à la Basilique ; une prestation au Ciné Chaplin en cuarteto avec Yandy MARTÍNEZ à la basse et Maykel GONZÁLEZ à la trompette pour laquelle il invite les musiciens les plus variés tels que David TORRENS, Polito IBAÑEZ, le pianiste Aldo LÓPEZ GAVILÁN, le saxophoniste Robertico MARTÍNEZ, Luis IZQUIERDO et son père Ruy LÓPEZ NUSSA. Suivent deux concerts au Teatro Karl Marx et à l’Auditorium du Musée des Beaux Arts. Harold collabore également en décembre avec le groupe « El SOLAR  de los SEIS » et l’accompagne lors du Gala inaugural du Festival du Nouveau Ciné Latino américain à La Havane.

Début janvier 2012 Harold donne un  nouveau concert  avec son groupe au Museo de Bellas Artes. Il reprend entre autres thèmes celui offert au festival de Ciné puis invite Omara PORTUONDO qui interprète avec la formation  « Adios Felicidad ».
En mars le trio traverse l’Atlantique pour donner des concerts en France, notamment pour le Festival Banlieues Bleues, pour le Cully Jazz Festival… La tournée se poursuit tout le printemps et en soliste ou en trio Harold joue aussi à Tunis, où il retrouve le saxophoniste Carlos MIYARES, à Istambul et en Roumanie avec le quinteto ; à Barcelone et se montre de nouveau à Jazz sous les Pommiers. Une quinzaine de jours à Cuba lui permettent d’enregistrer avec Miriam RAMOS un disque en duo.
Le trio retourne en France pour monter surs plusieurs scènes à Marseille, au Festival de Jazz d’Orléans… En juillet le quinteto complété par Irving ACAO au saxophone ténor et Mayquel à la trompette est présent au North Sea Festival de Rotterdam puis au Festival de Nice. Harold retrouve Swami Jr pour un duo en Allemagne, en France et en Suisse tandis qu’il se fait accompagner par Felipe CABRERA et le batteur Lukmil PÉREZ pour Jazz à tout Var.


Harold et Swami. Brésil 2011.

Au mois d’août pour rendre un hommage aux fondateurs de la dynastie familiale, Leonel et Wanda LÓPEZ NUSSA, Harold se joint à son frère, son père et quelques partenaires pour un concert à la Sala Covarrubias du Teatro Nacional de La Havane.
En septembre le pianiste est l’invité de Roberto Retamar et Marilyn Bobes à la Peña Literaria du Museo de Bellas Artes. Le mois suivant il participe à l’hommage rendu par le guitariste Joaquín CLERCH à PORTILLO de la LUZ pour les 90 ans de celui-ci au Teatro Nacional. Le duo avec Swami Jr donne un  concert au Brésil. Avec le guitariste brésilien le pianiste propose un répertoire varié incluant des thèmes de son partenaire "Jurupari","Paladino" d'Ernán "Momo" de lui-même" Herencia", "E'Cha" et d'auteurs divers tels que Ernesto Nazaret "Podia ser pior "; André Mahmay, "Shoro da continua amistade" ou encore de l'incontournable Ignacio CERVANTES et sa "Carcajada".

De nouveau à La Havane Harold offre une prestation en duo avec Ernesto CAMILO; un concert avec l’Orchestre de l’I.S.A. pour le Mozarteum puis avec le pianiste Aldo LÓPEZ-GAVILÁN ils voyagent aux Etats Unis  en novembre pour deux concerts en duo intitulés Two Pianos, Two Pianists: The Wild Youth of Cuban Piano. Le premier au Carnegie Hall de New York et le second à Miami.


Two Pianos, Two Pianists: The Wild Youth of Cuban Piano.


Harold joue en décembre avec l’orchestre de Chambre de La Havane pour accompagner la voix de Daiana GARCÍA. Il enregistre aussi avec le bassiste musicien sénégalais Alude Wade "Dakar-Paris-Habana ".
Le concert de clôture du Festival  Jazz Plaza permet à Harold LÓPEZ NUSSA, ses partenaires Ruy Adrián et Gastón JOYA, de terminer l’année sur un grand succès.

Au cours de l'année il met en chantier un nouveau disque " New Day" avec Ruy Adrián à la batterie et aux percussions; Gastón, contrebasse, Maikel GONZÁLEZ, trompette et la voix de Kelvis OCHOA. Il introduit à côté du piano le Fender et son frère aborde les percussions cubaines.


En 2013, le pianiste gagne très vite le vieux continent pour retrouver les scènes françaises à Saint Sébastien sur Loire en trio et à Nimes au club Milonga del Ángel avec un quinteto. A Cuba en mai il rejoint son frère au Café Jazz Miramar joue en trio en Martinique avant de traverser l'Atlantique pour retrouver la France. En juin il retrouve le duo avec Aldo LÓPEZ GAVILÁN à la Basilique de San Francisco de Asis et se présente de manière originale en duo piano-drum avec son frère en Californie pour plusieurs concerts notamment au San Francisco Jazz Center, à New York, Baltimore.

 

Le duo Harold-Ruy Adrián aux Etats Unis. Photographie Tom. Ehrlich.

Le trio aussi pour le Festival de Montréal et Harold et son frère s'envolent début juillet pour plusieurs concerts avec un autre projet original le López Nussa Family, présenté en juin à La Havane, rassemblant les quatre musiciens de la famille, les deux pianistes Ernán et Harold et les deux batteurs Ruy et Ruy Adrián. Le privilège du premier concert hors de l'île est pour Istambul puis "LA FAMILIA "se présente en Hollande et au Festival Des Rives et des Notes en France à Oloron.


La Familia à Istambul.

Fin juillet, de nouveau à La Havane, Harold fait une apparition au Club Privé Lounge. Début août il est invité par William ROBLEJO pour le concert de celui-ci au Museo de Bellas Artes. Au même endroit il accompagne Miriam RAMOS. Ils interprètent des thèmes du disque qu'ils ont enregistré en duo: “Si llego a besarte”, “Corazón”, “Ojos brujos”, “Aquellos ojos verdes”... Il est rejoint ensuite par l'orchestre paternel "LA ACADEMIA" et divers invités pour un répertoire plus international.

Au mois d'octobre Harold est à Paris pour tenir le piano lors du concert offert par Orlando "Maraca" VALLE au Théâtre du Châtelet. Il profite du séjour parisien pour donner un concert au New Morning avec la violoniste Yilian CAÑIZARES. Avec le cuarteto il se présente au Festival de Beaune, au Lagny Jazz Festival, puis se rend à Tourcoing pour le Festival de Jazz et à Nîmes pour L'Agglo au rythme du jazz .Harold présente dans la capitale française son disque "New Day" et est invité à jouer pour une émission de France Musique avec Ruy Adrián.

En décembre l'activité du pianiste est intense. Il joue à La Zorra y El Cuervo, au Café Miramar où il rend son invitation au violoniste William ROBLEJO et offre deux concerts, l'un au Teatro Mella pour l'ouverture du Festival Jazz Plaza et l'autre au Teatro Bellas Artes où il présente en duo avec son frère leur projet Hecho en Casa.



Harold accompagnant William Roblejo.

Le début de 2014 est consacré à diverses prestations à Cuba, dans les clubs Café Miramar, Le Privé, la Fábrica de Arte Cubano, La Zorra y El Cuervo, avec son groupe. Le répertoire est tiré de "New Day" et sera celui joué toute l'année par le trio ou le quartet. Harold joue aussi comme invité comme c'est le cas avec le saxophoniste Carlos MIYARES dans ce dernier lieu ... . Harold est aussi invité pour le programme radiophonique A Buena Hora. En février Harold LÓPEZ NUSSA offre un concert à Cienfuegos au Teatro Terry. Au mois de mars le pianiste s'envole pour le Festival de Gorée au Sénegal où il donne un premier concert en soliste puis un second avec Thione Seck. Au retour il est de nouveau dans les clubs havaneros avec un saut à Toronto avec Ruy Adrián pour Jazz FM Radio. Il se produit au Café Miramar pour le Día del Jazz avec son frère; Gastón JOYA, contrebasse et Maikel GONZÁLEZ, trompette. En mai Harold retrouve MIYARES au Café Miramar avec d'autres partenaires prestigieux, Ramsés RODRÍGUEZ, drum; Eliel LAZO, congas; Yandy MARTÍNEZ, contrebasse. Il joue également à la Fábrica de Arte Cubano.

Au mois de juillet Harold emmène le trio au Japon pour trois concerts au Cotton Club avec au retour une étape européenne en quartet pour un concert en France et un en Italie. C'est le début de la saison des festivals sur le vieux continent. Harold rejoint "Maraca" pour le Festival de Marciac, joue dans le même cadre puis au Festival Sous les Châtaigniers avec le cuarteto. Le trio -dont bassiste varie souvent tant pour les prestations cubaines qu'à l'étranger- se présente également pour deux soirées à Londres au Ronnie's Scott. Il est ensuite à Toronto à l'affiche du Festival des Musiques du Monde puis le quartet part au Brésil pour le Festival Jazz Na Fabrica à Sao Paulo. Les mois d’août, septembre et octobre sont dédiés aux Etats Unis avec plus d'une quinzaine de prestations en trio, notamment à San Francisco pour plusieurs concerts dont un  au Jazz Festival où Harold invite le saxophoniste David Sánchez; au Jazz Festival de Monterey, au Jazz Standard à New York, à Washington, Boston, Evanston... et la tournée se termine au Canada à l'Astral de Montréal, trois apparitions au Jazz Bistro de Toronto et au Quebec Jazz Festival.

Le trio au Festival d'Evanston. photographie William Tilford.

Le trio retrouve La Zorra y El Cuervo fin octobre. La France accueille de nouveau le cuarteto en novembre avec plusieurs belles prestations à Quimper, Nantes, Viviers, au Sunside à Paris; Jazz au Carré à Annecy et l'original concert du Cosmos Festival de Chamonix où le piano de Harold est hissé au sommet des Alpes pour un concert au milieu des neiges. Comme chaque fois le retour est consacré au public cubain à la Fábrica de Arte Cubano.

Cosmos Jazz. Chamonix. 2014. La Familia. Jazz Plaza 2014.

La fin de l'année reste cubaine avec un concert piano solo au Palacio de los Matrimonios de Prado pour cette soirée le pianiste interprète ses compositions "El viaje", "Herencia", Cimarrón", "Mamá", "Oriente", "Timbeando" mais aussi "Lobo's Cha" et "Momo" de son oncle Ernán et "Los tres golpes" de Ignacio CERVANTES. Une soirée en quartet à La Zorra y El Cuervo; la scène du Festival Jazz Plaza avec « La FAMILIA » et Maikel ; et un concert en quinteto au Museo de Bellas Artes avec Ruy Adrián, Maikel, Julio César, basse et Adel GONZÁLEZ, percussions. Parmi les thèmes la formation familiale joue "A Deguello" composé par Harold.



New Morning 2015. "Aminata"

Harold LÓPEZ NUSSA enregistre en février un nouveau disque avec des compositions personnelles « África », « Feria », « El Viaje » qui donne son titre au disque, « D'Una Familia », « Oriente »... et quelques compositions de Ernán, « Chucho » VALDÉS, ... Il joue en mars au Corner Café et en avril à la Fábrica de Arte Cubano avec comme invité le contrebassiste Gastón JOYA .
Début mai Harold commence ses prestations quasi mensuelle à La Zorra y El Cuervo puis le pianiste retourne sur le vieux continent en Mai, en trio à Lavelanet et au New Morning en France et à Nimègue aux Pays Bas. Dans le club parisien Harold et Ruy Adrián jouent avec le chanteur et bassiste sénégalais Alune Wade, Renaud Gensane , trompette et Olivier Tshimanga, guitare et voix. Le disque qu’il a enregistré à Cuba avec son cuarteto et Alune Wade «  Havana, Paris, Dakar » sort à ce moment. Il comporte des titres originaux « Guajira » de Ruy Adrián, « Nussa solos » de Harold ainsi que plusieurs thèmes traditionnels sénégalais tels que « Ayé Africa », « Yarahya »,  « Aminata », etc…

 D’Europe Harold se rend au Maroc pour retrouver le guitariste  Aziz Sahmaoui et la chanteuse Mamani Keita au Mawazine Festival de Rabat.
Le quartet  se rend ensuite en juin en Argentine  pour deux prestations dont celle de Rosario où le pianiste est entouré son frère, de Mayquel GONZÁLEZ, trompette et Julio César GONZÁLEZ à la contrebasse  et Harold joue également en duo au Festival Piano-Piano à Buenos Aires.
Au retour vers Cuba c’est en trio qu’il participe au XVI° Santo Domingo Jazz Festival .


Le cuarteto joue à la Fábrica de Arte Cubano devant son public habanero puis reprend le chemin de la France. Pour le Festival Des Rives et des Notes à Oloron, LÓPEZ NUSSA joue d’une part en duo avec son collègue Aldo LÓPEZ GAVILÁN et avec le quartet puis enchaîne à Jazz à Vienne invité par Aziz Sahmaoui. Le voyage européen de l’été s’achève à Copenhague pour le Flamenco Workshop.

Harold LÓPEZ NUSSA reprend en juillet et août ses activités en club à La Havane, à La Zorra y El Cuervo, au Pabellón Cuba et à la Fábrica de Arte Cubano à plusieurs reprises dont une pour la Noche Latinoamericana avec  M.Alfonso et une autre dans le cadre du Festival Voix Humaines, puis pour Habanarte à l’Auditorium du Musée des Beaux Arts.

 

Festival Des Rives et des Notes. Oloron 2015.

 


Début octobre Harold donne un concert en duo avec son frère à la Basilique –thèmes personnels, de son oncle Ernán- et de Leo BROUWER- avant de s’envoler vers Tokyo avec Ruy Adrián et Alune Wade pour jouer au Cotton Club. Commence ensuite la tournée U.S. avec les mêmes partenaires de trio et un premier concert à Boothbay Harbor puis au Preservation Hall de Wellfleet , au Blue Note de New York, au Side Door de Old Lyne et au  Regattabar de Cambridge. Harold quitte le territoire au Shalin-Lio Performing Arts Center de Rockport.

Dans le cadre du Festival Jazz Plaza le pianiste offre deux concerts avec le saxophoniste David Sánchez, l’un au Teatro Mella et le second au Museo de Bellas Artes.

 

Harold, David Sánchez et Gastón Joya. Museo de Bellas Artes. Jazz Plaza 2015.

 


Avant de repartir en mars 2016 avec Wade, Harold et son trio jouent en février à La Zorra y El Cuervo. Harold, Wade, Ruy Adrián et le trompettiste Manuel Galbain jouent à Paris au Duc des Lombards puis à Enghien les Bains et au Ronnie Scott’s à Londres.

Il réapparait en avril avec le trio à La Zorra y El Cuervo qu’il avait délaissé le mois précédent. Harold et Ruy Adrián se déplacent en Europe en mai avec notamment deux grands concerts en Allemagne et en Hollande avec le contrebassiste….


Au retour le pianiste interprète au Teatro Martí les compositions que Ernán LÓPEZ NUSSA a écrite en hommage à sa mère -la grand-mère- de Harold, Wanda Lekszycki. Pour ce concert, dédié au centenaire de la naissance du grand-père, Leonel LÓPEZ NUSSA, Harold convie évidemment ses partenaires habituels à Cuba Frank RUBIO, contrebasse ; Mayquel GONZÁLEZ, trompette ; le violoniste Will ROBLEJO ainsi que son frère et son père et l’oncle Ernán jouant même un thème à six mains. Le répertoire incluant « Reencuentros », « Bruma en otoño », « Danza de los Inocentes », « Volver a Cuba », « Figuraciones » et le thème de Harold « Herencias ».

C’est ensuite un nouveau passage à La Zorra y El Cuervo. En juin il est l’invité de son père pour jouer avec « La ACADEMIA » lors du concert REpercusioNES à la Sala Covarrubias de Teatro Nacional. Le grand périple outre atlantique commence au début de juillet lorsque le trio avec Felipe CABRERA à la contrebasse, se déplace au Festival de Jazz de Beaupré en France puis en République Tchèque, Allemagne, Malte et à Montreux et St Moritz en Suisse.

Le temps d’honorer un contrat à La Zorra y El Cuervo et de donner un concert à la Fábrica de Arte Cubano et LÓPEZ NUSSA repart pour les Etats Unis début août avec plusieurs concerts sur la côte Ouest ainsi que dans le Massachussetts. Ruy Adrián  et Julio César à la contrebasse complètent le trio. Le pianiste enchaîne deux prestations avec Orlando « Maraca » VALLE qui est en concert avec son « LATIN JAZZ ALL STARS » aux festivals de Vail et de Aspen. C’est ensuite un nouveau passage en France en trio au Château de Clermont en Genevois puis pour le Auvernier  Jazz Festival en Suisse ou Harold et Ruy Adrián retrouvent Alune Wade.



Le temps d’honorer un contrat à La Zorra y El Cuervo et de donner un concert à la Fábrica de Arte Cubano et LÓPEZ NUSSA repart pour les Etats Unis début août avec plusieurs concerts sur la côte Ouest ainsi que dans le Massachussetts. Ruy Adrián  et Julio César à la contrebasse complètent le trio. Le pianiste enchaîne deux prestations avec Orlando « Maraca » VALLE qui est en concert avec son « LATIN JAZZ ALL STARS » aux festivals de Vail et de Aspen. C’est ensuite un nouveau passage en France en trio au Château de Clermont en Genevois puis pour le Auvernier  Jazz Festival en Suisse ou Harold et Ruy Adrián retrouvent Alune Wade.


A la fin du mois d’août le trio joue à Tokyo au Cotton Club puis donne deux concerts au Musashino Swing Hall et au NHK Festival avant de mettre au programme le Detroit Jazz Festival début septembre toujours en trio avec Wade.


Le trio de Harold avec Alune Wade et Ruy Adrian. Tokyo 2016. Photographie Nakajima.

Une nouvelle tournée vers les Etats Unis occupe le mois d’octobre avec près d’une vingtaine de concerts. Parmi les moments forts figurent la prestation au Coca Cola Dizzy Jazz Club à New York, le Ramapo Collège, le Kennedy Center Jazz Club, Chickie Wah Wah à La Nouvelle Orleans… Pour cette nouvelle incursion nord-américaine le trio intègre le bassiste Luques Curtis dans un premier temps puis c’est Alude qui termine la tournée.

 

 

Le trio de Harold avec Alune Wade et Ruy Adrian. Tournée U.S. Août 2016.


A peine posé le pied dans l’île Harold LÓPEZ NUSSA et Ruy Adrián repartent en Europe où ils sont accueillis au The A Train Club à Berlin puis séjournent plusieurs jours à Berne au Marian’s Jazz Club avant de jouer à Constantine en Algérie avec pour base les thèmes du disque commun de Harold et Alude « Havana, Paris, Dakar », Hambourg, Rotterdam, Madrid à la Sala Clamores, au New Morning à Paris. Le périple continental s’achève au Festival de Jazz de Monte Carlo avant un vol vers la Martinique pour le Festival de Jazz de Fort de France avec dans les deux cas le « Havana, Paris, Dakar » comme base musicale. Le pianiste participe une nouvelle fois au Festival Jazz Plaza au Teatro Brecht de la capitale.

© Patrick Dalmace

Discographie sélectionnée:
* "Sobre el Atelier", Suisse 2006, Cristal Records 124.
* " Canciones", La Havane 2006, Colibri 103.
* " Herencia", Pompignan/Nîmes 2009, World Village France 0794881933129.
* " El Pais de las Maravillas", La Buissonne, France 2010,World Village 479061.
* " New Day", L.H. 2012, JazzVillage 570021.
* " Havana-Paris-Dakar", L.H. 2014, JazzVillage 011724.
* " El Viaje", L.H. 2015, Make Avenue 1114.

 
Cuba et le Jazz. Aujourd'hui le jazz.
>>>>>

Harold López Nussa est un habitué du Club de Jazz
La Zorra y El Cuervo.

>>>>

....Biographies....

<<<<
López Nussa, Ernán.
 
 
Loyola, Efraín.
>>>>